Enda Tiers-Monde logo

L’ONG Enda Tiers-Monde, par l’entremise de son projet d’appui à l’amélioration des conditions de vie des enfants victimes de la crise sécuritaire et nutritionnelle, a organisé samedi dernier sur le terrain de football de Légal Ségou à Kayes, une séance de jeux et de sensibilisation en guise de soutien psychosocial aux enfants déplacés des régions nord du Mali. L’événement a eu lieu en présence du représentant du chef de quartier de Légal Ségou, de nombreux invités de la société civile et de responsables d’Enda Tiers-Monde Kayes.

Le projet qui a permis de toucher plus 250 enfants à Kayes, concrétise la volonté de Enda-Mali, du Bureau national catholique pour l’enfance et de l’UNICEF d’assister les pouvoirs publics dans leur politique de promotion et de protection des droits de l’enfant et d’apporter des réponses appropriées aux besoins urgents des enfants victimes de la crise nutritionnelle et sécuritaire.
Baba Diarra, le responsable du projet à Enda Tiers-Monde, a souligné le bon déroulement de l’opération : « Nous sommes dans le cadre d’une mission de suivi du projet dont l’objectif est de contribuer à réduire la vulnérabilité des enfants et améliorer les conditions de vie surtout des enfants déplacés ».

Le projet a permis, entre autres, de renforcer les capacités des travailleurs sociaux, des agents des services techniques et des acteurs au niveau communautaire sur les thématiques de protection de l’enfant en situation d’urgence (soutien psychosocial, éducation aux risques des mines, prise en charge des enfants en situation d’urgence), d’assurer la réunification familiale des enfants séparés, déplacés, non accompagnés, de prévenir des accidents de mines/explosifs pour les enfants/familles déplacées, etc.
Les principales activités développées participent du renforcement des capacités des intervenants de la protection de l’enfant, l’accueil, l’écoute, l’orientation et le suivi des enfants, l’éducation (alphabétisation et scolarisation), l’aménagement, l’équipement et l’animation d’espaces de jeux et de loisirs.

Le projet intervient actuellement dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou et dans le District de Bamako, avec un accent particulier sur les chefs-lieux de régions et le District de Bamako.
Le projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de coopération Mali-Unicef 2008-2012, spécifiquement les réponses d’urgence en faveur des enfants déplacés, séparés et non accompagnés du nord Mali.
O. NIANE
AMAP-Kayes

Source: L’essor