La France a annoncé jeudi la suspension des opérations militaires communes avec l’armée malienne, après le coup d’état intervenu fin mai.

Le ministère français des armées a précisé que la France a décidé de retirer les coopérants militaires français et la suspension des toutes les opérations militaires communes avec l’armée malienne.

Le communiqué publié par le ministère français des armées évoque « des lignes rouges définies par la CEDEAO et l’union africaine qui ont été dépassées et que les autorités se doivent d’expliquer. »

Le communiqué ajoute que la France, en attendant que les autorités maliennes respectent leurs engagements, a décidé provisoirement de suspendre toutes les opérations militaires communes avec le Mali.

Cette décision, ajoute le communiqué sera évaluée dans les prochains jours à la lumière des réponses que donneront les autorités maliennes.

Cette décision intervient quelques jours après les déclarations du président français Emmanuel Macron qui avait dit que la France ne restera pas aux côtés d’un pays qui se dirige vers l’extrémisme religieux.

Le chef de l’état français avait par ailleurs condamné avec force le coup d’état.

La France mène depuis 2013 des opérations militaires au Mali contre « le terrorisme » et dirige, aux côtés de partenaires européens l’opération TAKUBA qui se charge de former et d’entraîner les armées malienne et burkinabaise et offre par ailleurs un appui logistique aux opérations militaires.

 

Source: saharamedias

MaliwebCrise malienne
La France a annoncé jeudi la suspension des opérations militaires communes avec l’armée malienne, après le coup d’état intervenu fin mai. Le ministère français des armées a précisé que la France a décidé de retirer les coopérants militaires français et la suspension des toutes les opérations militaires communes avec l’armée...