Le Secteur Ouest de la MINUSMA a conduit du 31 août au 4 septembre, une vaste opération mixte de sécurité dénommée « Wildebeest-3 » dans les zones de Tonka et Niafounké dans la région de Tombouctou.

 

L’opération menée conjointement avec les Forces de Défense et de sécurité Maliennes (FDSM) et un détachement du bataillon Burkinabé et la Police des Nations Unies (UNPOL) a aussi bénéficié de la surveillance aérienne de l’Unité d’hélicoptères pakistanaise. Objectif de cette opération : protéger et sécuriser les populations mais aussi assurer la libre circulation des personnes et de leurs biens.

De nombreuses patrouilles ont été menées par les Casques bleus dans les localités de Niafounké, Tonka et environs au cours de cette opération. En plus de cela, et dans le cadre des opérations civilo- militaire, les soldats onusiens ont également fait des dons de vivres et divers autres matériels en nature aux populations vulnérables des villages visités.

« Nous avons plusieurs déplacés internes dans nos villages, qui n’ont ni accès à l’eau potable encore moins de services de santé. Cet acte de générosité ne peut que réconforter nos habitants » a déclaré le Chef d’un des villages avant de solliciter d’autres opérations de ce genre qui selon lui sont très importantes pour les habitants.

Lors de leurs différents passages dans les localités, le détachement burkinabé a aussi échangé directement avec les habitants sur le rôle des Casques bleus dans le processus de paix ainsi que leurs missions en appui aux FDSM dans le cadre de la protection des civils. « Nous admirons beaucoup cette interaction avec ces soldats, qui sont engagés dans notre pays en faveur de la paix. Cette action nous permet de comprendre leur travail, et renforcer notre collaboration avec eux » a témoigné un habitant de Tonka.

Pour rappel le secteur Ouest de la MINUSMA avait déjà conduit du 16 au 20 Août dernier, la même opération de sécurisation baptisée Wildebeest 2- dans les zones de Tonka, Niafounké pour prévenir les actes de violence contre les populations civiles.

Source : MINUSMA

MaliwebCrise malienne
Le Secteur Ouest de la MINUSMA a conduit du 31 août au 4 septembre, une vaste opération mixte de sécurité dénommée « Wildebeest-3 » dans les zones de Tonka et Niafounké dans la région de Tombouctou.   L’opération menée conjointement avec les Forces de Défense et de sécurité Maliennes (FDSM) et...