colonel Youssouf Traoré

L’épouse du colonel Youssouf Traoré a lancé hier un cri de détresse sur RFI, la radio mondiale : son mari a disparu depuis le 30 septembre, date de la dernière mutinerie au camp de Kati.

Pour ceux qui ne le savent pas, le colonel Youssouf Traoré était l’un des hommes forts de l’ex-CNRDRE (la junte putschiste du 22 mars 2012). Il fut un temps le chef des «  opérations spéciales «  de cette structure, ce qui veut tout dire. Ce très proche de Amadou Haya Sanogo qui l’a fait passer de commandant à colonel en un temps record (comme beaucoup d’autres de ses amis) a fini par s’opposer à son bienfaiteur vers la fin de la transition.

On dit de lui que moyennant une très forte somme d’argent, il a mené campagne dans les garnisons pour le compte de Soumaïla Cissé tandis que Amadou Haya roulait pour IBK.

Conséquence : il a été écarté du Comité de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité présidé par celui qui n’était encore que le capitaine Sanogo. A l’époque les médias ( y compris L’Indépendant et RFI) avaient annoncé son arrestation qui, si elle avait eu lieu, aura été de très courte durée, eu égard à l’influence qu’avait l’intéressé sur les troupes, dit-on.

Dans ces conditions il n’est pas exclu que le colonel Traoré se soit trouvé du côté des ennemis du Général Amadou Haya Sanogo. Par soif de vengeance.

Vivement que l’enquête nous révèle ce qu’il est advenu de lui.

 

 

Source: L’Indépendant

abdoulaye ouattaraCrise malienne
L’épouse du colonel Youssouf Traoré a lancé hier un cri de détresse sur RFI, la radio mondiale : son mari a disparu depuis le 30 septembre, date de la dernière mutinerie au camp de Kati. Pour ceux qui ne le savent pas, le colonel Youssouf Traoré était l’un des hommes...