Le Dr Fatogoma Togola estime que le G5 Sahel, version appui français empêche les montées en puissance des différentes forces des pays membres. Lisez plutôt.

« Lors de la mise en place du G5 Sahel, en 2017, à travers une note politique, nous avions dit que pourquoi constituer un conglomérat d’armées sabotées, détruites et faibles par la faute des régimes politiques. Mise à part l’armée Tchadienne à l’époque qui se débrouillait, plus qu’elles toutes, pour nous, il s’agissait simplement et fondamentalement de faire la montée en puissance de chaque armée nationale, ni plus, ni moins. Mais pour eux et certaines puissances, *il s’agit d’espionner et de distraire toujours ces armées nationales* afin *d’empêcher leurs montées en puissance.
Aujourd’hui, lors de cette transition, il faut s’en féliciter, comme *l’armée malienne a acquis et atteint certaine puissance de feu et certaine maturité, démontrés par l’efficacité de leurs missions sur le terrain, est ce que le Mali et son armée nationale se laisseront espionner et se faire distraire encore, notre réponse est le NON. Enfin pour nous, être dans le G5 Sahel était suicidaire, se retirer c’est se sauvé. Que Dieu, le Tout Puissant, le créateur protège et bénisse, l’armée nationale du Mali et le peuple malien.
Bamako, le 22 mai 2022 ».

MaliwebCrise malienneMali actu
Le Dr Fatogoma Togola estime que le G5 Sahel, version appui français empêche les montées en puissance des différentes forces des pays membres. Lisez plutôt. « Lors de la mise en place du G5 Sahel, en 2017, à travers une note politique, nous avions dit que pourquoi constituer un conglomérat...