Le journaliste Boucary Daou transféré à la Brigade d'Investigation Judiciaire

Arrété le mercredi le 6 mars dernier par la Sécurité d’Etat pour atteinte à la sureté de l’Etat, Boucary Daou, directeur de publication du journal “Le Républicain” a été transféré aujourd’hui à la brigade d’investigation judicaire (BIJ).

Ce transfert intervient au moment où toute la presse malienne à l’exception des organes d’Etat observe le troisième jour d’une grève illimitée jusqu’à la libération de notre confère. Le directeur de publication a été arrêté pour avoir publié une lettre de soldats révoltés au front adressée au président de la République pour manifester leur colère contre les avantages accordés au capitaine Amadou Haya Sanogo .

Cette arrestation de ce journaliste a été condamné par la presse malienne , la société civile, l’ordre des avocats mais aussi la classe politique qui ne cesse de multiplier les actions pour sa liberté. Beaucoup espèrent que le journaliste sera libéré dans ce week-end. A signaler que le Haut Conseil Islamique aussi veut entamer une médiation auprès des autorités pour obtenir la libération de Boucary Daou.

Sourcejournaldumali