Au regard de la gravité des accusations de part et d’autre et la détermination des autorités maliennes à nouer la coopération avec d’autres pays, il est difficile de prévoir une quelconque concession entre la France et le Mali. Surtout lorsque l’on sait que les nouvelles coopérations apportent déjà leurs fruits. L’acquisition de 4 hélicoptères et des munitions est une parfaite illustration. Sera-t-il judicieux pour les autorités maliennes d’abandonner des coopérations qui portent fruit au profit de celles dont le résultat est décrié pour faute de résultat ?   L’on n’a pas besoin d’être le président de la République ou Premier ministre pour répondre à cette interrogation par la négative.

A cet égard, la France doit reconnaître qu’elle a échoué et qu’elle doit laisser les Maliens choisir d’autres coopérations si toute fois elle n’est pas responsable de la gravité de la crise sécuritaire que traverse le Mali.

Bissidi SIMPARA

 

Source: L’Alerte

MaliwebCrise malienne
Au regard de la gravité des accusations de part et d’autre et la détermination des autorités maliennes à nouer la coopération avec d’autres pays, il est difficile de prévoir une quelconque concession entre la France et le Mali. Surtout lorsque l’on sait que les nouvelles coopérations apportent déjà leurs...