Venu  au Mali, il y a un peu plus d’un mois  pour conduire les affaires de la Minusma, El-Ghassim WANE vient d’animer sa première conférence de presse, proprement dite. C ‘était hier jeudi 10 juin 2021 dans les locaux de la MINUSMA lors du traditionnel  échange entre les médias et la mission onusienne. Dans ses confidences, le  Patron de la Minusma a reconnu la complexité de la crise Malienne tout en laissant paraître son optimisme dans le cadre de sa résolution : « Cela fait cinq semaines que je suis au Mali. Cinq semaines, ce n’est pas beaucoup. Mais en même temps, c’est aussi une période relativement suffisante pour approfondir mon appréciation des chose », dira-t-il.

Le patron de la MINUSMA a souligné que sa venue au Mali  a coïncidé avec un certain nombre de défis auxquels   il a  dû s’atteler en coordination avec les différents partenaires qui sont impliqués dans le processus en cours au Mali :   « J’ai consacré ces cinq semaines à une série de réunions, évidemment, avec les autorités nationales maliennes. Je me suis présenté à elles formellement, les ai écoutées sur les priorités qui sont les leurs et identifié avec elle ce que nous pouvons faire ensemble en mieux, davantage pour faire avancer la transition, accélérer la mise en œuvre de l’accord sur la paix et la réconciliation au Mali, qui est issu du processus d’Alger, mais aussi stabiliser le Centre » , a expliqué le patron de la MINUSMA .

El-Ghassim WANE   a souligné  qu’il a aussi rencontré   les mouvements signataires de l’Accord en plus des   (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU VENDREDI 11 JUIN 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZO

MaliwebCrise malienne
 Venu  au Mali, il y a un peu plus d’un mois  pour conduire les affaires de la Minusma, El-Ghassim WANE vient d’animer sa première conférence de presse, proprement dite. C ‘était hier jeudi 10 juin 2021 dans les locaux de la MINUSMA lors du traditionnel  échange entre les médias et la mission...