Dans l’après-midi du mercredi 21 août 2013, les policiers du pont de Woyowayanko situé vers l’entrée de Sébénikoro ont pris la tangente quand la population s’est soulevée contre la mort d’une vieille dame. La gourmandise de ce corps était à l’origine de cette tension.police policier maliens

Après un coup de sifflet, la benne ne voulant pas s’arrêter, le policier s’est lancé dans une course poursuite. Le comble était au rendez-vous. Une dame voulant traverser la voie a trouvé la mort. La moto du policier est brulée. Nos hommes «racketteurs» ont préféré se réfugier vers la maison du nouveau président de la République pour éviter la colère de la population. Le sauve-qui-peut de nos braves. Ils ont eu la vie sauve grâce à l’intervention des éléments d’autres compagnies.

Source: Le prétoire.

MaliwebCrise malienne
Dans l’après-midi du mercredi 21 août 2013, les policiers du pont de Woyowayanko situé vers l’entrée de Sébénikoro ont pris la tangente quand la population s’est soulevée contre la mort d’une vieille dame. La gourmandise de ce corps était à l’origine de cette tension. Après un coup de sifflet, la...