La police dans le secteur de koury a été visée par une attaque meurtrière, cinq éléments ont trouvé la mort et d’autres étaient portés disparus. L’attaque est revendiquée par le JNIM, l’organisation terroriste dirigée par Iyad Ag Ghaly, elle a également affirmé avoir enlevé un policier et récupérer des armes et munitions.

Le dimanche 7 Aout, c’est aux environs de 10 heures que la relève descendante du poste de police frontière de Sona a heurté un engin explosif improvisé, qui s’est aussitôt suivi de tirs d’assaillants non identifiés sur l’axe Koury-koutiala.
Les policiers qui n’ont pas eu le temps de riposter en raison de la forte déflagration, en ont encaissé un gros coup. Dans un communiqué émanant de la Direction Général de la Police Nationale cinq d’entre eux ont été annoncés tués lors de l’attaque et un autre blessé. Dans la foulé, trois autres ont disparu et n’ont donné signe de vie que lundi.
Le communiqué de la DGPN a également affirmé qu’une opération de ratissage a aussitôt été lancée sur les lieux avec le déploiement d’éléments des forces de sécurité. Lesquels ont ratissé le long de l’axe routier reliant Koury et d’autres voies annexes menant à Koutiala ou à la frontière avec le Burkina Faso.
Au lendemain de cet incident, l’organisation terroriste du JNIM a, également dans un communiqué revendiqué avoir conduit cette opération au cours de laquelle elle dit avoir enlevé un policier.
La région de Koutiala est régulièrement visée par les attaques terroristes depuis 2017 suite à l’enlèvement de la religieuse colombienne, Cecilia Gloria, à Karangasso, non loin de Koutiala et de la frontière avec le Burkina Faso. Ce kidnapping avait été le signe prédisant une présence terroriste dans la région et qui s’est, par la suite, amplifiée avec une série d’incursions meurtrières.
Notons aussi que huit personnes ont trouvé la mort, pendant le mois de juin dernier, dans une attaque terroriste visant un poste de sécurité à l’entrée de Koutiala

IBRAHIM BABY

Source: Canard déchaîné

MaliwebCrise malienne
La police dans le secteur de koury a été visée par une attaque meurtrière, cinq éléments ont trouvé la mort et d’autres étaient portés disparus. L’attaque est revendiquée par le JNIM, l’organisation terroriste dirigée par Iyad Ag Ghaly, elle a également affirmé avoir enlevé un policier et récupérer des...