Les forces spéciales européennes et les FAMa sont, depuis plusieurs semaines, en opération au nord du pays et dans le Gourma notamment les secteurs qui jouxtent «la zone des trois frontières» en vue de traquer les groupes terroristes.

 

A croire l’un des chefs militaires de la Task Force Takuba, le principal défi  de cette Force est  » la formation des Forces armées maliennes (FAMa), c’est notre raison d’être. Il s’agit de les amener à prendre en compte à terme leur propre sécurité  dans le Liptako malien avec des modes d’action qu’elles sauront reproduire « .

Le second défi est selon lui  » l’européanisation de la TF « . Il s’agit de «  fidéliser les partenaires nous ayant fait confiance, en répondant à leurs attentes, tout en mobilisant d’autres partenaires européens pour rester au rendez-vous, dans la durée et compléter certaines capacités rares comme le transport tactique « .

Signalons que c’est à partir de juillet 2020 que la Force Takuba a connu sa  véritable montée en puissance avec l’arrivée des forces spéciales européennes. Ce déploiement a été suivi d’une série d’opérations antiterroristes dans le secteur de Ménaka et dans une bonne partie du Gourma.

En terme de bilan, la Task Force  a mené  » plus de 25 opérations d’accompagnement au combat des FAMa « .  » Les résultats sont encourageants et prometteurs  » a-t-on appris.

» La TF agit déjà directement sur la lutte contre les Groupes armés terroristes (GAT) et le renforcement des capacités des FAMa. Reste à espérer que son action contribue de manière significative au retour des administrations et des populations déplacées  » a déclaré le Commandant de la Task Force.

Début avril, la ministre française des Armées, Florence Parly et ses homologues tchèque et estonien en déplacement à Bamako,  avaient échangé avec  leur homologue malien Colonel Sadio Camara sur le rôle décisif des Forces spéciales européennes dans la lutte antiterroriste. Avant de se rendre dans la région de Gao pour apprécier les différentes capacités tactiques et logistiques, notamment l’interopérabilité des moyens, qui confèrent à la TF TAKUBA sa pleine capacité opérationnelle.

Abdoulaye DIARRA

Source: l’Indépendant

MaliwebCoopérationCrise malienne
Les forces spéciales européennes et les FAMa sont, depuis plusieurs semaines, en opération au nord du pays et dans le Gourma notamment les secteurs qui jouxtent «la zone des trois frontières» en vue de traquer les groupes terroristes.   A croire l’un des chefs militaires de la Task Force Takuba, le...