« Terrorisme : la fin des frontières ?
Nouveaux enjeux de la coopération douanières en matière de sécurité au Sahel » (Éditions Harmattan, juillet 2021) est le titre de cet ouvrage d’Amadou Tidiane Cissé qui a fait le pari de conjuguer réflexion stratégique et analyse du quotidien dans une profession au cœurs des défis transnationaux : la Douane.
En publiant ce livre, l’Inspecteur principal des douanes, Amadou Tidiane Cissé du Sénégal a voulu s’associer aux efforts de recherche de solution face à la montée de l’insécurité et la recrudescence des attaques terroristes au Sahel. Sa démarche certainement dictée par son parcours professionnel a été saluée des tous les spécialistes se réjouissant qu’un homme du métier puisse partir des préoccupations de son corps pour contribuer à la réflexion globale sur la lutte contre le terrorisme sous un aspect jusqu’ici peu connu.
Partant de la Résolution de Punta Cana publiée en 2015 et qui a constitué un pas décisif dans l’élargissement nécessaire du cercle des intervenants et des acteurs concernés par la menace terroriste, l’auteur s’inscrit dans la perspective d’une meilleure prise en compte de la dimension transfrontalière de la menace terroriste, notamment sur les possibilités de soutien matériel et de financement du terrorisme. Pendant que l’approche strictement militaire pourrait se concentrer sur la circulation des armes, l’Initiative de Sécurité aux frontières et l’Assistance mutuelle administrative transfrontalière, apporte un soutien significatif à l’identification des marchandises à haut risque qui est du ressort de la douane.
Aujourd’hui, face à ce choc continu entre le principe de souveraineté et le caractère transnational des menaces comme de leurs acteurs, la gestion de la dimension transfrontalière du terrorisme ne peut plus se limiter à la seule sécurisation de l’espace national, mais implique une anticipation et une prospective allant au-delà des seuls risques immédiats. De ce point de vue, outre l’importante contribution à la prospérité économique les impératifs de lutte contre le terrorisme et les moyens financiers et matériels qui l’alimentent positionnent, aujourd’hui, le monde de la douane au cœur de la sécurité nationale. C’est d’ailleurs tout le sens de ses efforts visant à exercer un effet dissuasif tel que préconisé par dans le cadre de dispositifs comme les normes SAFE faisant référence au sein de l’Organisation mondiale des douanes (OMD).
Dans un contexte de détérioration constante de la situation sécuritaire au Sahel avec une intensification des attaques, une diversification des modus operandi, le renseignement, la fabrication et le trafic illicite d’armes à feu en plus des flux financiers détournant les circuits bancaires classiques en se démonétisant constituent autant d’enjeux pour reconsidérer en les valorisant, le rôle et le mandat de la douane dans la lutte contre le terrorisme.
Pour Dr. Bakary Sambe, directeur du Timbuktu Institute qui a préfacé cet ouvrage de 242 pages « C’est, pleinement conscient de la nature changeante des menaces, de l’infinie capacité des groupes et réseaux terroristes à s’adapter aux stratégies de lutte dans un contexte de réduction même de l’espace par les avancées dues aux nouvelles technologiques que Amadou Tidiane Cissé brosse, dans cet ouvrage, une analyse sans complaisance des enjeux sahéliens »
MaliwebCrise malienneCultureMalijet
« Terrorisme : la fin des frontières ? Nouveaux enjeux de la coopération douanières en matière de sécurité au Sahel » (Éditions Harmattan, juillet 2021) est le titre de cet ouvrage d’Amadou Tidiane Cissé qui a fait le pari de conjuguer réflexion stratégique et analyse du quotidien dans une profession...