Alors que le Mali entamait un deuil national de trois jours suites à l’attaque ignoble de Tessit qui a coûté la vie à quarante-deux soldats maliens, la direction de l’Information et des Relations publiques des Armées (DIRPA) a organisé, le 11 août 2022 dans ses locaux, sa traditionnelle conférence de presse pour édifier les hommes de médias sur l’activité des FAMa sur le terrain. En outre, la directrice adjointe de la DIRPA, colonel Mariam Sagara, a appelé les journalistes à plus de vigilance dans le traitement des informations relatives aux forces armées et de sécurité du pays.

Une fois de plus, la DIRPA a respecté la tradition avec les médias, en organisant une conférence de presse pour édifier l’opinion sur les opérations des FAMa sur les différents théâtres d’opérations. Naturellement, les récentes attaques subies par les Forces Armées maliennes ont attiré l’attention des plus hautes autorités.

Au cours de cette rencontre, il a été question des opérations menées par les FAMa sur les théâtres des opérations avec des résultats probants pendant le mois de juillet lors, mais surtout des épreuves auxquelles les FAMa font face.

Dans son intervention, le directeur de  l’Information et des Relations publiques des Armées, le colonel Souleymane Dembélé, a parlé des différentes attaques survenues dans certaines localités comme Kolokani, Diallassagou, Koutiala, Kati et Tessit. Des attaques qui ont coûté la vie à de vaillants soldats maliens auxquels un hommage a été rendu à l’entame de la conférence.

Aussi le colonel Dembélé a-t-il  parlé de la prise de conscience des populations dans cet état de guerre actuel. « C’est surtout l’attaque de Kati qui a permis à la population malienne de prendre conscience que les terroristes vivent parmi elle. Ça a été une réelle prise de conscience chez les populations », a-t-il reconnu.

Aussi, le patron de la DIRPA a expliqué que les évènements phares de ces derniers jours restent la remise des équipements militaires aux FAMa. « Ces équipements vont renforcer davantage la montée en puissance des Forces armées maliennes », a-t-il dit.

Toujours parlant des équipements, le colonel Souleymane Dembélé a rappelé qu’auparavant, l’acheminement des blessés de guerre était difficile, mais avec l’acquisition des nouveaux aéronefs, il sera plus facile de les évacuer. Une montée en puissance qui, selon lui, permet aux FAMa de détruire une quarantaine d’engins explosifs improvisés toutes les semaines.

Des fausses informations…

L’une des thématiques de cette conférence concernait les fausses informations autour des opérations de l’armée malienne. Une situation qui n’a pas échappé à la vigilance de la Direction de l’information et de Relations publiques des Armées.

Ainsi, sa directrice adjointe, colonel Mariam Sagara, a appelé les journalistes à éviter les fausses informations. « Nous avons vu beaucoup de choses circulées ces derniers temps sur les réseaux sociaux. Les gens doivent faire attention à ce qu’ils publient. Pourtant, la DIRPA s’est toujours montrée disponible pour répondre à tous les journalistes. Il faut éviter cela. Surtout ceux qui font les vidéos,  ils  doivent savoir que les Informations concernant les FAMa sont très sensibles, car nous sommes en guerre », a-t-elle souligné.

Amadou Kodio

Source: Ziré

 

MaliwebCrise malienne
Alors que le Mali entamait un deuil national de trois jours suites à l’attaque ignoble de Tessit qui a coûté la vie à quarante-deux soldats maliens, la direction de l’Information et des Relations publiques des Armées (DIRPA) a organisé, le 11 août 2022 dans ses locaux, sa traditionnelle conférence...