Au moins 20 personnes sont mortes lundi dans le naufrage d’une pirogue sur le lac artificiel de Selingué, dans le sud-ouest du Mali, et neuf ont pu être sauvées par des pêcheurs, a-t-on appris mercredi auprès de responsables locaux.

“Ce sont des gens qui se rendaient dans leur village pour la fête de la Tabaski (la fête musulmane de l’Aïd al-Adha) quand leur pirogue a heurté un tronc et s’est percée”, a déclaré à l’AFP le maire de la commune rurale de Baya, sur les rives de ce lac de barrage situé à 140 km au sud de Bamako, près de la frontière avec la Guinée.”Vingt-trois personnes sont mortes. Grâce aux pêcheurs qui leur ont porté secours, neuf rescapés ont pu gagner les berges”, a ajouté le maire, selon qui les pêcheurs ont “sorti 23 corps de l’eau”.”Le chavirement a fait au moins une vingtaine de morts, il y des enfants et des femmes”, a pour sa part indiqué un responsable de la gendarmerie de Selingué s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.”Les enterrements ont eu lieu hier soir”, a précisé à l’AFP le directeur d’une école de Baya, Tièmoko Sissoko, en confirmant un bilan d’une vingtaine de morts.

AFP

MaliwebCrise malienneMalijet
Au moins 20 personnes sont mortes lundi dans le naufrage d’une pirogue sur le lac artificiel de Selingué, dans le sud-ouest du Mali, et neuf ont pu être sauvées par des pêcheurs, a-t-on appris mercredi auprès de responsables locaux. 'Ce sont des gens qui se rendaient dans leur village pour...