La délégation de la CEDEAO annoncée au Mali, est déjà à Bamako ce jeudi, pour négocier la libération des 46 soldats ivoiriens encore détenus à Bamako, avec les autorités maliennes.

Le président de la transition du Mali, Assimi Goïta, a accueilli, ce jeudi 29 septembre 2022, à l’aéroport international Modibo KEÏTA de Bamako-Senou, une délégation de haut niveau de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Le président gambien, Adama Barrow et le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, ont été accueillis, à leur descente d’avion, par le chef d’Etat malien. Le ministre des Affaires étrangères togolais, Robert Dussey, ainsi que le médiateur de la CEDEAO pour le Mali, Goodluck Jonathan, font également partie de la délégation venue négocier la libération des 46 « mercenaires » ivoiriens.

Le Mali qui considère ce dossier comme un différend judiciaire bilatéral entre Abidjan et Bamako et qui réclame l’extradition de certaines personnalités de nationalité maliennes activement recherchées par la justice et qui se sont exilées en Côte d’Ivoire, accorde plus d’importance à la médiation de Faure Gnassingbe que celle de la CEDEAO.