Alors que les instructeurs militaires russes sont arrivés au mali pour aider le pays dans la lutte contre le terrorisme, le gouvernement malien leur a offert la base militaire de Tombouctou et a interdit aux avions de la Minusma de survoler la base.

Les autorités de transition au Mali ont interdit le survol de la base militaire de Tombouctou aux avion de la mission des Nations Unies dans le pays. Cette base, autrefois occupée par les forces françaises de l’opérations antiterroriste Barkhane qui l’ont restitué il y a seulement quelques semaines, est désormais le quartier général des forces russes présentes dans le pays sahélien.

La Russie a déployés 400 instructeurs militaires au Mali, à la demande de Bamako, pour apporter leur aide et leur expertise à l’armée locale. Les éléments russes ont pour objectif, la formation de l’armée malienne et la sécurisation de lieux, personnalités et convoies sensibles dans le pays. L’arrivée des russe a suscité une grande colère de la France et ses alliés qui assurent que ce ne sont que des mercenaires du groupe paramilitaire russe Wagner et non des membres de l’armée régulière russe.

Source : actucameroun.com

MaliwebCrise malienneEditorialNord-Mali
Alors que les instructeurs militaires russes sont arrivés au mali pour aider le pays dans la lutte contre le terrorisme, le gouvernement malien leur a offert la base militaire de Tombouctou et a interdit aux avions de la Minusma de survoler la base. Les autorités de transition au Mali ont...