Les faits se sont déroulés lors d’une “mission de reconnaissance dans une zone où des éléments d’un groupe armé terroriste avaient été détectés”.

 

Une femme a été “neutralisée” par des soldats français de la force Barkhane, au Mali, lundi 18 octobre, lors d’une “mission de reconnaissance dans une zone où des éléments d’un groupe armé terroriste avaient été détectés, à l’est de Gossi“, indique ce mardi dans un communiqué l’état-major des armées. Le corps de cette femme, qui n’a pas été identifié, a été enterré.

Ce “groupement tactique” français “accompagnait une unité malienne”. Lors de cette mission, “deux individus à moto” ont d’abord été “détectés”. “À la vue des soldats français et maliens”, ils ont “abandonné la moto et se sont repositionnés dans un bois”. “Un fusil d’assaut abandonné, des munitions et un sac militaire” ont été “découverts près de la moto”.

Une enquête ouverte

Les soldats ont alors “engagé la poursuite de l’un des deux individus dans le bois”. “Quatre tirs de sommation” ont été “réalisés pour le stopper ce dernier”, sans succès. “À l’approche d’un découvert, l’individu s’est retourné vivement vers un soldat qui a appliqué un tir de neutralisation. Les soldats ont ensuite rejoint la position de l’individu neutralisé et découvert qu’il s’agit d’une femme”, peut-on également lire dans ce document.

“Le commandant de la force Barkhane a initié une enquête de commandement pour préciser le déroulement exact des faits et disposer d’un éclairage complet sur cette action de combat”, précise le ministère.

Source : Franceinfo
MaliwebCrise malienneNord-Mali
Les faits se sont déroulés lors d'une 'mission de reconnaissance dans une zone où des éléments d’un groupe armé terroriste avaient été détectés'.   Une femme a été 'neutralisée' par des soldats français de la force Barkhane, au Mali, lundi 18 octobre, lors d'une 'mission de reconnaissance dans une zone où des éléments d’un groupe...