L’information a été agitée depuis quelque temps par une certaine presse disant que le Président Macky Sall serait en train de jouer le rôle de médiateur entre la France et le Mali suite à la rupture diplomatique qui a éclaté entre ces deux pays il y a quelques mois. Mais selon le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, Me Aissata Tall Sall, cette information est erronée. « Il y a quelque chose qui n’est pas vrai et que je voudrais que vous m’aidiez à démentir. Tout le monde a dit ici que Macky Sall voulait être médiateur entre la France et le Mali. Ce n’est pas vrai. Le Président Macky Sall n’a jamais dit qu’il est un médiateur entre la France et le Mali. Ça n’a jamais existé », a précisé Me Aissata Tall Sall.

Par ailleurs, la cheffe de la diplomatie Sénégalais précise que le Sénégal n’a jamais mis sous embargo le Mali. Mais c’est plutôt la CEDEAO dont il est membre qui a prononcé des sanctions contre le Mali. « Pour le Mali, le Sénégal n’a jamais fait d’embargo sur leur pays. Mais au contraire c’est la CEDEAO qui a pris ces mesures-là, parce que nous sommes membres de la CEDEAO et nous devons accepter même si nous faisons partie des premières victimes de cet embargo. Le Sénégal et le Mali n’ont jamais eu des relations conflictuelles. La preuve vous avez vu le Président Macky Sall partir au Mali et j’étais dans sa délégation, il a parlé avec le colonel Goïta et il a rappelé les conseils qu’il pouvait lui donner et Goïta à accepter en tant que jeune frère ses conseil », a souligné encore la cheffe de la diplomatie sénégalaise…

dakaractu