Au moins neuf personnes ont péri et une vingtaine d’autres blessées suite à une attaque perpétrée par des hommes armés contre le village de Bobosso, dans le centre du Mali. Après l’assaut intervenu dans la région de Bandiagara, plusieurs personnes sont portées disparues.

Selon une autorité administrative qui a requis l’anonymat, l’attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés a eu lieu vers le crépuscule de ce samedi 23 juillet 2022. «Après, l’attaque nous avons dénombré neuf morts dont une femme, une vingtaine de blessés, des portés disparus. Les assaillants ont également incendié le village avant de partir avec des motos du village. Ils ont aussi emporté des animaux», a ajouté la source de l’agence Anadolu.

«Cette situation a créé la psychose chez les habitants qui ont commencé déjà à fuir le village vers les grandes villes plus ou moins sécurisées», a poursuivi l’autorité administrative. Cette attaque intervient au lendemain du violent assaut mené contre le camp militaire de Kati, où se trouve la résidence du Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Attaque qui a été revendiquée par la principale alliance terroriste du Sahel liée à Al-Qaïda, le GSIM (Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans)……afrik.com

MaliwebCrise malienneMaliweb Malijet Maliactu
Au moins neuf personnes ont péri et une vingtaine d’autres blessées suite à une attaque perpétrée par des hommes armés contre le village de Bobosso, dans le centre du Mali. Après l’assaut intervenu dans la région de Bandiagara, plusieurs personnes sont portées disparues. Selon une autorité administrative qui a requis...