La fin du mois d’avril a été couronnée par des opérations de succès qui ont permis, selon un communiqué de Barkhane datant du 30 avril, de neutraliser plusieurs groupes armés terroristes et de saisir du matériel servant à la confection d’engin explosif improvisé (EEI).

 

Les groupes armés terroristes qui sévissent dans le Centre et le Nord du Mali ont mordu la poussière en cette fin de mois d’avril. En effet, après le succès de l’armée malienne avec la neutralisation de 26 terroristes et la saisine des moyens de combat de l’ennemi le 24 avril 2021, l’opération Barkhane annonce également, dans un communiqué, avoir neutralisé plusieurs d’entre eux. Les opérations se sont produites successivement.

Selon un communiqué produit par le QG de Barkhane depuis N’Djamena, c’est dans la nuit du 19 au 20 avril, alors qu’un Sous groupement tactique désert (SGTD) du GTD Bison menait des missions de reconnaissance dans le Gourma que ces éléments terroristes ont été neutralisés.

Tout est parti, selon Barkhane, du camp de Gossi avec la mission de reconnaissance du SGTD du GDT Douamont qui, lors de ses manœuvres militaires, a pris en vitesse des groupes armés terroristes cherchant à s’exfiltrer. Pris en étau à cause de la force de frappe des militaires français, et dans l’impossibilité de s’échapper, les terroristes ont tiré sur la mission de reconnaissance de Barkhane.

Des tirs qui leur ont été fatals avec la riposte des forces françaises qui a permis de neutraliser plusieurs d’entre eux.

Joint au téléphone pour connaître le nombre exact des terroristes tués, le service de relation publique de Barkhane a indiqué qu’il ne souhaitait pas donner de détail pour éviter un décompte macabre.

Dans la foulée des opérations de lutte contre le terrorisme, SGTD de Bison, lors d’une autre mission de reconnaissance, ce même 20 avril, dans le secteur de Kidal et environs, a découvert au sud de cette ville un obus de gros calibre pouvant entrer dans la composition d’engins explosifs improvisés. Ainsi, les militaires français annoncent avoir procédé à sa destruction.

Et le communiqué de poursuivre qu’au lendemain de cette découverte, un contrôle de véhicule dans un check-point a permis de saisir une arme légère d’infanterie, 7 équipements de télécommunication et une grande quantité de matériels pouvant servir à la confection  d’EEI.

Enfin, Barkhane annonce poursuivre avec les armées partenaires les efforts dans la zone dite des « trois frontières » avec comme objectif de déstabiliser les groupes armés terroristes. Cette partie en proie aux incursions des groupes terroristes contre les populations civiles et les militaires du Mali, Burkina et le Niger, est devenue l’un des points de concentration des opérations militaires depuis le Sommet de Pau ayant regroupé les dirigeants du G5-Sahel et le président Emmanuel Macron.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

MaliwebCrise malienneNord-Mali
La fin du mois d’avril a été couronnée par des opérations de succès qui ont permis, selon un communiqué de Barkhane datant du 30 avril, de neutraliser plusieurs groupes armés terroristes et de saisir du matériel servant à la confection d’engin explosif improvisé (EEI).   Les groupes armés terroristes qui sévissent...