Une centaine de terroristes neutralisés, dont une vingtaine de guetteurs ; des bases terroristes détruites ; plusieurs animaux récupérés et des matériels saisis, tel est le bilan des offensives des FAMA durant le mois de novembre écoulé. Malheureusement, neuf militaires ont trouvé la mort au cours de ces opérations qui se sont déroulées dans les localités de Konna, Boni, Sofara, Koudiadaga, Diangouini, Takoutala, Bankass ; Sokolo, Niono, Labbezanga, Soufroulaye, Nara, Gossi, Ménaka, Tessit, Gao; etc. L’information a été donnée par la Direction de l’information et des relations publiques des armées.

 

Depuis des mois, les FAMa s’engagent à combattre le terrorisme dans notre pays. À travers l’opération Maliko et Kèlètigui, les FAMas assurent avec force, la sécurité des personnes et de leurs biens. À titre, le directeur du service de l’information et des relations publiques des armées, le colonel Souleymane DEMBELE, a, dans un communiqué en date du 3 décembre 2022, informé l’opinion nationale que les FAMa poursuivaient leurs actions de recherche et de destruction des groupes armés terroristes (GAT).
Concernant l’opération Maliko, le patron de la DIRPA a expliqué que l’exploitation du renseignement avait permis en date du 31 octobre 2022, la neutralisation de neuf (9) terroristes à Timé, dans la zone de Kona et de Téguére et Déguébéré avant de signaler la récupération de matériels de fabrication d’Engins Explosifs Improvisés (EEI).
Il a ajouté que le même jour (31 octobre 2022), une action ciblée avait permis la neutralisation de quatre (4) terroristes et la récupération de 03 AK – 47 et 09 chargeurs à Wamiaga dans la zone de Sofara.
Ensuite, le 02 novembre 2022, selon le Colonel DEMBELE, des reconnaissances offensives de sécurisation des populations ont été menées concomitamment dans la zone de Timissa, notamment dans les villages de Bongodaga, Antagoudaga , Legaldaga et Dimakuy, dans la zone de Konna, singulièrement à Sendegué, Ouro, Founé et Bogo, de même que la zone de Boni avec la neutralisation d’un (1) terroriste.
Aussi, le 04 novembre 2022, l’on apprend que les FAMas avaient mené dans la zone de Fatoumadaga, Koudiadaga, Diangouini, Diamana et dans la forêt de Bolibana une opération qui avait abouti à la neutralisation d’un (1) terroriste guetteur avant de détruire un plot logistique.
Le 05 novembre 2022, selon le directeur de la DIRPA, une opération aéroportée a neutralisé quatre (4) terroristes et récupéré plusieurs matériels de fabrication d’EEI dans la zone de Takoutala, dans la région de Mopti. Le même jour, a informé la DIRPA, une autre opération aéroportée a permis de neutraliser quatre (4) terroristes et récupérer 02 AK- 47, 04 chargeurs garnis et détruire 04 EEI, à Kamaka, dans la région de Mopti.
Le 05 novembre 2022, une opération des FAMa a neutralisé dix (10) terroristes, dans le secteur de Sofara, sur la base de renseignements menés avec succès à Ororo. Suite à cette opération, plus de 400 têtes de bétail ont été récupérées par les FAMa, avant de les restituer aux autorités compétentes et aux propriétaires, à Soufroulaye.
Par ailleurs, le colonel Souleymane DEMBELE, dans son document, a signalé que le 11 novembre 2022, une action ciblée à Ouala-Koura, Tombori et Bohta dans la zone de Douentza avait été soldée à la neutralisation de trois (3) terroristes guetteurs. Lors de cette opération, plusieurs matériels de fabrication d’engins explosifs improvisés ont été saisis par ses Hommes.
Ce n’est pas tout, le 12 novembre 2022, l’exploitation des renseignements à Abdoul Karim et Nema (villages de Kona) a permis de neutraliser 02 terroristes. Aussi, des engins explosifs improvisés ont été détruits, une (1) moto, une (1) radio et des zakats de céréales récupérés.
Ensuite, le même jour, une opération aéroportée sur Taga Téléma dans le secteur de Sofara avait permis la neutralisation d’un (1) terroriste et la destruction d’une de leurs bases. Les FAMa ont saisi deux (2) motos ainsi que d’autres matériels.
Le 19 novembre 2022 à Koko, dans le secteur de Kona, la DIRPA a fait savoir que l’exploitation d’un renseignement avait permis de neutraliser trois(3) terroristes guetteurs et leurs matériels. Le même jour, ajoute le patron de la DIRPA, une reconnaissance offensive de sécurisation des populations a permis de neutraliser treize (13) terroristes guetteurs dans la zone de Ségué, Toun et Sama, cercle de Bankass. Ainsi, le 20 novembre 2022, une action ciblée à Korondoli et à Foïna, dans le secteur de Sofara, a fait un bilan de cinq (5) terroristes neutralisés et la saisie d’un (1) AK – 47 et deux (2) chargeurs garnis.
Le chef de l’information et des relations publiques des armées a indiqué qu’une reconnaissance offensive de 07 jours dans le secteur de Sokolo et Niono avait permis de récupérer des bétails qui ont été restitués aux populations. Cette opération a également permis la neutralisation de six (6) terroristes, la récupération d’un véhicule des FAMa enlevé à Kaloumba, cinq ( 5 ) motos et du matériel de fabrication d’EEI saisis.
Le 30 novembre 2022, selon le colonel DEMBELE, une opération aéroportée dans la zone de Teninkou a permis de découvrir et récupérer 15 tonnes de céréales de zakat acheminées sur Sevaré pour être distribuées aux populations.
S’agissant de la Zone SUD, le communiqué du patron de la DIRPA informe que le 05 novembre, une frappe aérienne avait visé et détruit 03 refuges terroristes dans le secteur de Nara et Kaloumba. De même, le 19 novembre 2022 une opération aéroterrestre dans le secteur de Sikasso à Kobala et alentours a tué (1) terroriste guetteur et récupéré plusieurs munitions et un, (1) AK – 47.
Par ailleurs, le Chef de la DIRPA a informé qu’une autre opération aéroterrestre, de façon simultanée, à Trompésé et Kondioli, avait fait un bilan de 02 terroristes neutralisés et des matériels récupérés.
Le colonel Souleymane DEMBELE a déclaré que les FAMa avaient fait l’objet, en durant le moins de novembre 2022, de 03 attaques aux Engins explosifs improvisés ( EEI ) dans le cercle de Bankass, entre Douentza et Boni, entre Koutiala et Koury, entre Tominian et Bénéna ainsi que dans le secteur de Dendéresso, dans la région de Sikasso. Ainsi, les FAMA déplorent dans leurs rangs un bilan cumulé de neuf soldats morts. Aussi, huit (8) autres ont été blessés et trois (3) véhicules endommagés.

Par SABA BALLO

Source : Info-Matin