La junte malienne a annoncé lundi la prolongation de la transition de deux ans à compter de mars 2022.

Par décret signé du président Assimi Goita, le gouvernement malien de transition a annoncé lundi la prolongation de la transition de deux ans à compter du mois de mars 2022. Si l’organisation sous-régionale s’était toujours prononcée en faveur d’une transition plus courte, elle n’a pas tardé à réagi suite à l’annonce de Bamako s’offrir deux nouvelles années.

Dans un communiqué, la Cédéao n’a pas cacher sa déception face à cette nouvelle « provocation » des autorités maliennes. « La Cédéao prend acte de la signature, le 6 juin 2022, par les autorités maliennes, d’un décret prolongeant de 24 mois, la période de transition dans le pays. Elle regrette que cette décision ait été prise à un moment où les négociations se déroulent encore, en vue de parvenir à un consensus« , peut-on lire dans le communiqué de l’organisation qui entend poursuivre les discussions avec Bamako.

 

Source: actucameroun