Trois personnes dont un douanier ont trouvé la mort, quatre autre blessés et d’important dégâts, samedi, dans une attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés au poste de contrôle de Sienso, situé à 3 km de ville de San, sur la RN 6, a appris l’AMAP de source locale.

 

Selon notre source, les assaillants à bord d’un véhicule Land Cruiser double cabine de couleur blanche, habillés en tenue militaire et lourdement armés, sont venus du côté nord du poste, ouvrant le feu sur les bureaux du poste et de ses alentours, tuant 03 personnes (un douanier, un talibé et une troisième personne non identifiée), blessant 04 autres personnes dont un cas grave avant d’incendier le véhicule d’un agent de sécurité et laissant des impacts de balles sur les murs.

Le blessé grave a été évacué sur l’hôpital Nianankoro Fomba de Ségou, tandis que les 03 autres ont été admis au centre de santé de référence de San pour recevoir des soins selon notre source qui précise que parmi les blessés, trois sont des talibés y compris celui au cas grave.

Informé, le Gouverneur de la Région de San, le Colonel Ousmane Sangaré, à la tête d’une délégation comprenant les autorités administratives et politiques régionales, locales et communales, s’est rendu sur les lieux en vue de constater de visu les faits survenus et prodiguer des conseils aux forces de sécurité et aux populations de la localité.

Présent dimanche sur les lieux de l’attaque, le Commandant de la Région de Gendarmerie No 05, le Lieutenant-Colonel André Dembélé, était venu lui-aussi apporter sa compassion aux familles des victimes et encourager ses frères d’armes à travailler main dans la main pour faire face au défi sécuritaire de la région.

« Nous faisons face à un ennemi invisible qui s’habille souvent en tenue militaire pour créer davantage la confusion au sein de nos forces de défense et de sécurité. Il va falloir envisager très rapidement d’autres stratégies de lutte contre le terrorisme dans notre pays. Tant que les assaillants ne sont pas vaincus dans leurs bases, dans leur organisation, ils vont toujours continuer à conserver leurs capacités de nuisance », a –t-il déclaré.

À cet effet, il a ordonné que certains agents de ces postes soient dédiés à la surveillance afin que les autres puissent sereinement faire le travail de bureau.

« Nous allons toujours continuer à travailler pour notre pays. Ce travail qui nous est dédié, ne doit pas s’arrêter, mais pour avoir de résultats probants, il faut éviter de travailler pêle-mêle, il faut élaborer un canevas de travail dont le respect incombe à tous les éléments de sécurité », nous a fait comprendre le Lieutenant-Colonel, André Dembélé.

NC/KM

Source : (AMAP)

MaliwebCrise malienne
Trois personnes dont un douanier ont trouvé la mort, quatre autre blessés et d’important dégâts, samedi, dans une attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés au poste de contrôle de Sienso, situé à 3 km de ville de San, sur la RN 6, a appris l’AMAP de source...