Le Ministre français de l’Intérieur, Gerald Darmanin, a exprimé mardi à Abidjan, le « soutien total » de la France au Gouvernement ivoirien pour ses soldats emprisonnés au Mali.

Gerald Darmanin s’est exprimé après des échanges avec le président ivoirien Alassane Ouattara, au Palais présidentiel.

« J’ai évoqué avec lui la question de la stabilité régionale, la situation difficile qui se déroule aujourd’hui bien sûr au Mali. Je veux redire ici que notre soutien est total auprès du Gouvernement de la Côte d’Ivoire pour les soldats de votre pays qui sont aujourd’hui emprisonnés, à l’écoute de tout ce qui se passe ici en Côte d’Ivoire, la lutte contre le terrorisme, la sécurité et la paix publique », a-t-il déclaré.

Depuis le 10 juillet dernier, 46 soldats sont détenus au Mali.

Devant l’Assemblée générale des Nations Unies, le président ivoirien Alassane Ouattara a appelé, à libérer les 46 soldats ivoiriens détenus à Bamako, tout en invitant les autorités maliennes à concentrer leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme.

En retour, Abdoulaye Diop ministre malien des Affaires étrangères et de la coopération internationale dans une interview accordée à VOA, a appelé la Côte d’Ivoire à cesser d’être “une base arrière pour déstabiliser le Mali”.

Les échanges entre Gerald Darmanin et Ouattara ont aussi porté sur le renforcement de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la France, notamment dans les domaines sécuritaire et de la lutte contre le terrorisme.

Gerald Darmanin a également dit avoir évoqué avec Ouattara, la façon dont la France pourrait aider à organiser, la coupe d’Afrique des nations en 2024.

Au cours de son déplacement Darmanin a visité l’académie internationale de lutte contre le terrorisme

 

AA/Fulbert Yao