L’Afrique fait face à un nouveau coup d’État. Il s’agit du Burkina Faso où le lundi 24 janvier, un groupe de militaires a annoncé à la télévision publique que le pouvoir était sous le contrôle du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR). Son chef est le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba. Ce mouvement a ainsi décidé de mettre fin au pouvoir de M. Roch Marc Christian Kaboré.

L’homme d’affaires russe, Evgueni Prigojine a commenté la situation au Burkina Faso :

« Il n’est pas surprenant que de nombreux États africains cherchent à se libérer. Cela se produit parce que l’Occident prend la population de ces pays pour des animaux. Tout ce qu’ils font là-bas, c’est des intrigues: d’une part, ils créent des groupes terroristes, et de l’autre, ils se battent avec eux et, malheureusement, ils le font très mal.

Tous ces soi-disant coups d’Etat sont dus au fait que l’Occident essaie de gouverner les États et de les faire refuser de leurs priorités nationales en imposant des valeurs étrangères aux africains, parfois en se moquant clairement d’eux. Dans le même temps, l’Occident pille les richesses naturelles de la plupart des États africains. En passant, contrairement à la pseudo-démocratie occidentale, la Russie respecte et soutient les priorités et les valeurs nationales africaines.

Aujourd’hui, en Afrique, nous assistons à l’émergence d’un nouveau mouvement de libération. Et il y en a déjà les noms les plus brillants. Comme Faustin Archange Touadéra, qui s’est opposé au banditisme international en RCA, il n’a pas permis aux organisations extrémistes de s’emparer de son pays. L’autre phénomène le plus remarquable est le colonel Assimi GOITA, en fait il est le «Che Guevara» africain. En outre, je voudrais mentionner le dirigeant guinéen MamadiDoumbouya. Un autre nouveau nom, le lieutenant-colonel Paul-Henri SandaogoDamiba, est apparu sur le continent africain. Ainsi, les processus de renouvellement sont en cours sur le continent et je suis sûr que dans un proche avenir, les mouvements de libération couvriront une grande partie de l’Afrique. Une nouvelle ère de décolonisation vient de commencer.

C’est le temps des colonels. Et, comme l’a déjà dit le député de la Douma d’Etat de la Fédération de la Russie, Vitaly Milonov, « nous sommes les russes, on le sent particulièrement bien, puisque le leader National de la Russie, Vladimir Poutine, était également un colonel, quand il a commencé le processus de reconstitution de la grande puissance de la Russie détruite dans les années 90.

Je souhaite à ces braves gens bonne chance et prospérité! »

Source: Souk Ukkaz news

MaliwebCrise malienne
L’Afrique fait face à un nouveau coup d’État. Il s’agit du Burkina Faso où le lundi 24 janvier, un groupe de militaires a annoncé à la télévision publique que le pouvoir était sous le contrôle du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR). Son chef est le...