Une audience accordée à un bureau du CSDM présidé par un certain Baïdy Dramé par le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères, fait monter la fièvre au sein du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) dirigé par Mohamed Haïdara.

 

Selon une déclaration datant du 11 juin 2021 du ‘’Bureau Exécutif National du CSDM, branche Haïdara, le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères tente de mettre la discorde au sein du CSDM.

Le CSDM de Haïdara taxe M. Boubacar Gouro Diall, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, de tirer l’avantage de statut pour accorder une audience au bureau de M. Baïdy Dramé, illégalement et illégitimement mis en place. En effet, le 07 juin 2021,  M. Boubacar Goura Diall est allé au-delà de ses attributions administratives et diplomatiques en accordant une audience au « frère de son mentor auquel il a toujours dû ses postes complaisamment et de manière politicarde ». Cependant, tout le monde est d’accord qu’il n’y a qu’un seul bureau du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne qui est sous la houlette de M. Haïdara Mohamed Chérif.

Selon le Bureau Exécutif National de CSDM sous la houlette de Haïdara, plusieurs courriers d’informations ont été envoyés dans les ministères, ambassades et institutions en guise d’alerte sur une bande d’usurpateur exclus de toutes les instances du CSDM qui tentent de se faire passer pour de nouveaux membres du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne.

En parfaite connaissance de la présente situation, mais pour intentions inexprimables, M. Diall a décidé de recevoir, en toute fausseté un bureau qui n’a aucun sens de réalité et mis en place par le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), des cadres d’un infime parti mourant.

Comme ironie du sort, il a écrit ceci sur la page Facebook de son département : « Intervenant sur la question de la situation sécuritaire au Mali, le Secrétaire Général a rappelé que notre pays, confronté à une crise depuis 2012, consacre une partie importante de son budget à la lutte contre le terrorisme. Le deux (2) parties ont convenu de poursuivre les échanges en vue de réfléchir ensemble aux solutions à apporter aux problèmes soulevés. Le Secrétaire Général a, à cet égard, rassuré le CSDM de la disponibilité du Ministère des Affaires Etrangères ».

En quelle qualité et pourquoi M. Diall reçoit de façon officielle M. Dramé et ses acolytes dont le département de tutelle est le Ministères des Maliens de l’Extérieur ?, interroge-t-on du côté de Haïdara. La réponse est univoque dans la mesure où le Ministère des Maliens de l’Extérieur n’acceptera jamais de recevoir un bureau illégal.

Sidy Coulibaly, Stagiaire

Source : L’Observatoire

MaliwebDiaspora &Immigration malienne
Une audience accordée à un bureau du CSDM présidé par un certain Baïdy Dramé par le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères, fait monter la fièvre au sein du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) dirigé par Mohamed Haïdara.   Selon une déclaration datant du 11 juin 2021 du...