Le centre des garde-côtes mauritaniens a intercepté 135 migrants illégaux qui étaient sous surveillance dans les eaux territoriales mauritaniennes et qui tentaient de se rendre dans les Iles Canaries espagnoles.

Une source officielle a révélé à Sahara Medias que parmi ces migrants figuraient 3 femmes et un enfant en plus du cadavre d’un migrant décédé des suites de la maladie.

La même source ajoute qu’un avion des garde-côtes mauritaniens avait surveillé les migrants jusqu’à ce qu’ils ont rebroussé chemin pour s’approcher de la ville de Nouadhibou après avoir épuisé leur carburant et leurs provisions.

Les migrants se sont rendus au port de la pêche artisanale où ils ont reçu les premiers secours avant de les soumettre aux dispositions légales d’usage.

Cette vague est la seconde en un mois interceptée près de la ville de Nouadhibou.

 

saharamedias

MaliwebDiaspora &Immigration malienne
Le centre des garde-côtes mauritaniens a intercepté 135 migrants illégaux qui étaient sous surveillance dans les eaux territoriales mauritaniennes et qui tentaient de se rendre dans les Iles Canaries espagnoles. Une source officielle a révélé à Sahara Medias que parmi ces migrants figuraient 3 femmes et un enfant en plus...