Le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) est aujourd’hui divisé en deux camps. Un bureau dirigé par Mohamed Chérif Haïdara et un autre piloté par Baidy Dramé. A cet égard, Mohamed Chérif Haïdara était face aux journalistes, dans la soirée du mardi 1er juin, à son siège, où il a accusé ouvertement le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), Habib Sylla, d’avoir été à la base de ce dysfonctionnement au sein de son organisation.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebDiaspora &Immigration malienne
Le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) est aujourd’hui divisé en deux camps. Un bureau dirigé par Mohamed Chérif Haïdara et un autre piloté par Baidy Dramé. A cet égard, Mohamed Chérif Haïdara était face aux journalistes, dans la soirée du mardi 1er juin, à son siège, où...