Arrêtons le folklore et tournons-nous vers la mobilisation, la seule qui vaille  en ces temps durs pour notre pays ! La faiblesse du taux de participation aux élections a été mise en exergue par tous, y compris les acteurs politiques, ceux-là même qui ont la charge de l’animation de la vie politique. Ils  ont péché depuis vingt ans d’exercice politique.

 

Ils ont failli dans la mobilisation et dans l’animation. Ils n’ont été présent qu’à l’approche des élections et après, c’est fini. Cette pratique de la politique doit être bannie. Il est temps de se ressaisir et de faire autrement la politique, c’est-à-dire, assurer la formation politique des militants afin de les amener à s’intéresser  plus à la chose politique. C’est seulement dans ces conditions que nous arriverons à relever le taux de participation jugé très faible dans notre pays.

 

Le temps presse et le mot d’ordre doit être : «Retirez vos cartes Nina et participez massivement à l’élection présidentielle du 28 juillet». En participant  à l’élection présidentielle, vous faites preuve de citoyenneté. J’ai ma carte NINA et je vote mon président, le président de tous les Maliens. C’est donc autour de ces mots d’ordre que tous les candidats doivent  axer leurs messages, cette semaine, pour réussir à relever le taux de participation. Ceci est une invite aux candidats, les candidats qui placent le Mali au-dessus de tout ; les candidats pour qui, seul le  Mali compte.

 

Gardez vos gadgets et autres petits cadeaux avec lesquels vous tentez d’appâter ceux qui ne comprennent pourquoi choisir un candidat. Dites à tous ceux-ci que participez  aux élections est une preuve de votre appartenance à l’Etat. Et qu’on soit d’un parti politique ou non, on doit  participer à la vie de la Nation.

 

 

Mobilisons-nous donc pour relever le taux de participation aux élections. Retirons nos cartes Nina et participons à toutes les élections.

Bara de DARA

MaliwebDivers
Arrêtons le folklore et tournons-nous vers la mobilisation, la seule qui vaille  en ces temps durs pour notre pays ! La faiblesse du taux de participation aux élections a été mise en exergue par tous, y compris les acteurs politiques, ceux-là même qui ont la charge de l’animation de la...