A l’approche de la rentrée scolaire le gouvernement à travers le ministère de l’Action humanitaire a offert à certains sinistrés qui sont dans des écoles 105 000 F CFA, 5O kg de riz, 3 bidons d’huile, afin de leur permettre de trouver un toit pour se loger et libérer ces espaces scolaires.

victime inondation meurtriere pluie diluvienne bamako

 

S’agissant  de l’école Nelson Mandela de l’Hippodrome, ce don devrait être reparti selon plusieurs sources concordantes entre 13 familles qui occupent ces lieux. Cependant lors du partage de cette aide par les agents de la mairie de la commune  II, deux dames Korotoumou Konaté et  Tènè Makané  qui font partie des premiers occupants de  l’école Nelson Mandela ont été curieusement oubliées.

 

Interpellés sur leur sort, les agents en charge de cette distribution auraient promis qu’ils vont repasser pour les remettre dans leurs droits. Peine perdue, car une semaine après cette distribution aucun agent de la mairie n’a pointé le nez à l’école. Ces pauvres dames qui avaient  refusé de quitter l’école avant de revenir sur leur décision sont aujourd’hui avec leurs affaires dans la rue et ne savent plus à qui se confier.

 

SOS Albinos se réjouit de la nomination de son fondateur Thierno Diallo dans le gouvernement

Dans un communiqué déposé à notre rédaction,  l’Association pour la promotion et l’insertion sociale de l’enfant  albinos (SOS albinos)  s’est félicitée de la nomination  de Thierno Amadou Oumar Hasse Diallo (initiateur de SOS albinos) comme ministre délégué auprès du ministre de l’administration territoriale, chargé des affaires religieuses et du culte.

 

 

D’après cette organisation  cette nomination démontre l’engagement du  président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta et son Premier ministre Oumar Tatam Ly d’associer toutes les compétences nécessaires dans le cadre de la gestion de l’Etat sans aucune distinction de handicap, d’ethnie ou de couleur. Enfin SOS Albinos  pense que cette promotion   de M.   Diallo, deuxième ministre albinos du continent africain suscitera pour les uns un grand espoir et pour les autres une source d’inspiration et de courage.

 

L’ex- Premier ministre Modibo Sidibé attendu à Yanfolila

La rumeur d’une éventuelle candidature de l’ex-Premier ministre d’ATT circule dans les grins et salons feutrés de la capitale. Sans qu’on ne sache toujours pas si ce candidat malheureux à la présidentielle du 28 juillet dernier est réellement intéressé par un poste de député. En tout cas, on le dit candidat à la députation à Yanfolila. Sur quelle liste? Certainement sur la liste FARE, même s’il est difficile de soupeser la force réelle de ce jeune parti dans cette localité.

 

En tout cas, cette personnalité n’a pas droit à l’échec dans un combat où il aura à croiser le fer avec des adversaires redoutables venant de l’ADEMA, de l’URD…Un échec de sa part serait suicidaire sur le plan politique. N’est-ce pas la raison qui explique le mutisme de son entourage que nous avons interrogé sur la question?

 

 

Le CNID cherche désespérément  alliance en commune V

En vue des prochaines élections législatives, le CNID est en train de chercher désespérément une alliance en commune V.  Cette difficulté à en croire une source proche du parti du Soleil levant  s’explique par le choix de Karim Togola lors des primaires pour défendre les couleurs du parti aux législatives.  Ce dernier qui est  en même temps le  président du parti dans cette commune, aurait usé de tous les moyens pour s’imposer au forceps sur ses challengers.  Dont  la député sortante Fanta Mathini Diarra qui est venue en troisième position à l’issu des primaires, ou Abba Touré qui a occupé la deuxième place. Certains délégués à ces primaires vont jusqu’à soutenir que la liste des délégués a été falsifiée à la dernière minute, d’autres évoquent des cas de chantage, ou d’intimidations à leur endroit.  En leur faisant miroiter une bonne place pour les communales. Cependant, malgré sa  » victoire « , M. Togola cherche désespérément une alliance car les autres partis ne considèrent pas le premier responsable du parti du soleil levant en commune V comme un ticket gagnant à ces élections.

 

 

Le député Gassama craint  une éventuelle invalidation de sa candidature

En tout cas c’est l’information qui nous est parvenue de la part du maire d’une commune du cercle de Yelimané. Ce dernier dit avoir été témoin d’une conversation à l’hémicycle au cours de laquelle un député, désormais transfuge de l’URD, a avoué que le pouvoir serait dans une logique d’invalider la candidature de Mahamadou Hawa Gassama, candidat sur la liste URD-ADEMA de Yelimané.

 

Interrogé, le député colporteur de la nouvelle nous a répondu: « il ne s’agit pas de moi ».  En tout cas, l’intéressé a pris peur après ces  propos émanant d’un collègue à lui qui se dit très proche du secrétaire général du RPM. Quand on sait aussi que l’actuel ministre de la justice avait, lors d’une de ses interventions à Kati,  porté un très mauvais jugement sur le député en question.

 

 

Rassemblées par Kassoum THERA, M. FOFANA

Source: L’Indépendant

ADAMADivers
A l’approche de la rentrée scolaire le gouvernement à travers le ministère de l’Action humanitaire a offert à certains sinistrés qui sont dans des écoles 105 000 F CFA, 5O kg de riz, 3 bidons d’huile, afin de leur permettre de trouver un toit pour se loger et libérer...