Dans le cadre de la solidarité nationale et internationale lancée par les autorités de la transition pour aider notre pays dans sa lutte implacable contre les terroristes et bandits armés qui sèment la terreur dans le nord du pays, la compagnie de voyage Sonef, en partenariat avec le Collectif sportif du nord (Csn), a organisé une opération de don de sang, le vendredi 29 mars 2013,  à leur siège sis à Niamakoro.

Cette action citoyenne a mobilisé plus d’une centaine de personnes. Selon Moussa Maïga, Coordinateur du Csn, cette a opération de don de sang a pour but de montrer à l’opinion nationale et internationale que la Sonef est une entreprise patriotique. «En tant qu’athlètes, nous avons jugé nécessaire de donner du sang pour sauver des vies humaines, notamment les blessés de guerre à Gao», a-t-il expliqué.

Prenant la parole, le Directeur général de la Sonef, Ould A. Khalifa, a indiqué que l’idée du Csn est salutaire dans la mesure où elle contribue à l’effort de guerre pour soutenir l’armée malienne. Avant de lancer un appel aux autorités maliennes en vue d’accélérer le retour de l’administration et des personnes déplacées dans leurs localités respectives. À en croire le Dg de la Sonef, en collaboration avec le Gouvernorat de Gao, un car a été mis à disposition pour transporter gratuitement, chaque semaine, les déplacés du Nord à Bamako. Un exemple donc  à suivre.

Seyni TOURE