Située à environ une trentaine de kilomètres de Bamako, le village de Falani a vécu un évènement dramatique le vendredi 12 avril dernier dans la matinée. Un technicien du réseau de téléphonie mobile Orange-Mali a fait une chute du haut d’un pylône pour s’écrabouiller au sol.

 

Selon nos informations recueillies sur place, ledit pylône est nouvellement installé et les techniciens s’affairaient pour parachever les travaux. Toujours selon les informations recueillies sur place, l’homme n’aurait pas fait usage de sa ceinture de sécurité qui était pourtant attachée à sa taille. Il ne l’avait pas fixée au poteau, dit-on.
Drissa Tiéné  

Village de Falani :
Un djihadiste arrêté par les habitants  
Un jihadiste s’est fait prendre  par les habitants du village de Falani où il pensait trouver refuge.
En fait,  c’est un homme grand de taille, de teint clair, blessé et affaibli par la faim, qui a pointé le nez dans ce village. Il aurait passé toute une journée dans une niche au pied d’une colline près du village. C’est ainsi qu’au crépuscule, il décida de sortir de sa tanière pour chercher de quoi tromper sa faim. C’est ainsi qu’il rencontra N’Tji, un thaumaturge du village. La conversation n’a pas été facile d’autant plus que le jihadiste ne comprenait pas bambara.
Mais il s’est finalement confié à un enseignant du village. C’est ainsi que l’enseignant a compris qui était son hôte. Ensemble, ils ont coincé l’homme au point qu’il a avoué être un jihadiste blessé lors du combat de Diabali.
Ils ont informé la gendarmerie qui est venue le cueillir à froid pendant qu’il tentait d’acheter la complicité de la population en demandant de le cacher pour  que les militaires maliens ne mettent le grappin sur lui. Dès lors, les forces armées et de sécurité y font la ronde afin de rassurer les habitants de la petite localité.
Drissa Tiéné  

 

SourceLe Débat