Le clientélisme des partis politiques, leurs pratiques claniques, leur volonté de satisfaire les intérêts particuliers au détriment de la grande majorité, et de l’avenir du pays, nous mènent dans une situation critique qui risque de devenir irréversible. Face à ce constat, un jeune leader politique a décidé d’apporter un changement en créant un nouveau parti politique dénommé : Alliance pour la promotion et le développement du Mali (APDM-Equité).

Créé le 9 mars dernier, l’APDM-Equité a pour but de défendre la démocratie et l’esprit d’initiative, de moraliser la classe politique pour l’émergence d’une société d’abondance et de faire participer les citoyens au développement d’une économie populaire. Dans son combat pour la préservation des principes de démocratie, de l’unité nationale et de l’intégrité du territoire, l’APDM-Equité a fait le serment de construire un Mali de paix en y instaurant une cohésion sociale érigée sur la solidarité entre les hommes. Sa philosophie est de promouvoir l’équité dans les activités et les projets de société.

Les partisans et sympathisants du parti des ‘’Equitistes’’, soucieux du respect de l’état d’urgence, ont décidé de lancer cette nouvelle formation politique après la levée de cette mesure de restriction des libertés. Ils soutiennent toutes les actions entreprises par le gouvernement de transition et éveilleront à la tenue des élections au mois indiqué.

A peine mis sur les fonts baptismaux, le parti est déjà implanté en Côte d’Ivoire, Guinée, Sénégal,  Gambie, France, USA et une dizaine de cellules qui constitue la structure de base du parti est implantée sur l’ensemble du territoire.

Le comité central est composé d’une soixantaine de membres avec une place importante accordée au genre et à la jeunesse. Avec l’APDM-Equité, le tournant générationnel a véritablement commencé. Les ‘’Equitistes’’ sont en marche pour les échéances électorales à venir.

Signalons que le parti est dirigé par Bandiougou Diawara, un jeune leader politique, connu pour son expérience dans le secteur minier et banquier. Il a créé le 25 juillet 2011, l’Association pour le développement du Mali, née de la volonté des Maliennes et Maliens, de toutes origines sociales et géographiques, et de toutes obédiences avec une seule mission fondamentale : la promotion et le développement du Mali.

Bandiougou DIABATE