L’hôtel Salam a servi de cadre ce samedi 29 juin pour la signature d’une plateforme d’alliance de soutien dès le 1er tour. C’était entre l’Union pour la République et la Démocratie (URD) et le Parti pour le Développement Economique et la Solidarité  (PDES).

 

A quelques encablures de la présidentielle, les candidats les plus sérieux affûtent bien leurs armes. Ainsi, étant l’un des porte-étendards du FDR, Soumi bénéficie chaque jour que Dieu fait des soutiens de taille. Alors, pour joindre l’acte à la parole, le PDES a signé une plateforme avec l’URD. Il s’agit de soutenir Soumaïla Cissé depuis le 1er tour de la présidentielle.

 

Cette décision fait suite à la réunion du comité directeur du parti tenue le mercredi 19 juin.

Pour matérialiser ce serment, le Professeur Younoussi Touré (URD) et Ousmane Bah (PDES) ont apposé leur signature sur un document qui scelle désormais cette alliance entre la 2ème et la 3ème force à l’hémicycle.

 

Lors de cet événement, Ousmane Bah, 2ème  vice-président du Pdes a vanté  l’esprit patriotique qui anime Soumaïla Cissé. Pour lui, le patriotisme de Soumi est incomparable car rares sont les cadres qui ont accepté de laisser des millions en Europe pour se mettre au service de leur pays pour sa construction. Depuis au Mali, dit-il, Soumi a avec brio accompli toutes les missions qui lui ont été confiées. Toutes choses, selon M. Bah, qui ont permis à l’UEMOA de lui faire confiance. Occupant ce fauteuil, dit-il, il fut une fierté pour tout le peuple. Pense-t-il alors qu’au moment où  le candidat de l’Urd ou du peuple a su insuffler un sang nouveau à l’UEMOA, il ne sera pas en manque d’idées pour faire avancer le Mali. Pour lui, Soumi Champion est un homme de grandeur et le seul parmi ces candidats à pouvoir réconcilier tous les fils du Mali tout en bâtissant une armée forte et crainte dans la sous-région.

Abordant la démission de la section du parti de Gao au profit d’un autre candidat, M. Bah a été clair : « Cela relève de la diversion car celui qui a quitté le Pdes ne représente que lui-même. Laissez-les se leurrer donc. »

Le Président Younoussi Touré de l’URD a quant à lui exprimé toute sa réjouissance de cette confiance  du Pdes.  Qui, dit-il, ne fera que réconforter  la position du candidat du peuple. En vieux briscard, il s’est dit convaincu qu’avec la compétence, l’expérience et l’ingéniosité des hommes qui composent cette alliance, il sera difficile d’empêcher Soumaïla Cissé d’être le futur Président de la République du Mali. Pour qu’enfin le Mali rentre dans le gotha des pays émergents.

Ibrahima DIAKITE

MaliwebDivers
L’hôtel Salam a servi de cadre ce samedi 29 juin pour la signature d’une plateforme d’alliance de soutien dès le 1er tour. C’était entre l’Union pour la République et la Démocratie (URD) et le Parti pour le Développement Economique et la Solidarité  (PDES).   A quelques encablures de la présidentielle, les...