Ces aménagements sont destinés à créer des milliers d’emplois pour la population. L’objectif de ces aménagements est la sécurité alimentaire et la politique de développement agricole par la création d’emplois et l’augmentation des revenus des producteurs.

Le Ministre du Développement Rural, monsieur Modibo KEITA, a procédé le vendredi 09 juillet et samedi 10 juillet, à la cérémonie de lancement de la mise en eau de 700 ha d’aménagements de Kolongo et de 400 ha d’aménagements dans la zone de production de Molodo. Il avait à ses côtés le Président Directeur de l’Office du Niger, le Directeur National de l’Agriculture, les autorités régionales de Ségou, de  Niono et  de plusieurs acteurs du monde rural.

Pour rappel, le casier de Kolongo Kokri A est l’un des plus vieux casiers de l’Office du Niger. Il a été financé sur fonds propre de l’Office à plus d’un milliard sept cent millions de FCFA.

Le maire de la localité, monsieur Samba YATTARA, pour ses mots de bienvenue,  s’est réjoui de la mise en eau sur l’un des plus vieux casiers de l’office. « Tous les producteurs sont contents », a- t- il indiqué.

Par rapport aux difficultés rencontrées, il a cité entre autres : le prix élevé de l’engrais et de la sécurité alimentaire. Le ministre a pris note de toutes ses doléances.

Pour le PDG de l’Office du Niger, le financement à plus de un milliard sept cent millions sur fonds propre est une initiative de l’Office. Avant d’ajouter : « les travaux ont été exécutés à 80%, et il reste 20%. La mise en eau ne voudrait pas dire que l’entreprise s’en ira. Tant que la mission de contrôle ne nous donne pas des garanties sur la fin des travaux, nous ne payerons pas l’entreprise », a – t – il rassuré à la population.

Le Ministre du Développement Rural, Modibo KEITA, a expliqué que l’infrastructure est exécutée à 80%  pour permettre aux paysans de cultiver. Les 20% qui restent ne pourront pas empêcher l’exploitation des terres cette année. « Ces aménagements bien exploités  contribueront sans nul doute à faire du Mali un pays exportateur de riz et de céréales de façon générale, a soutenu  le Ministre du Développement Rural, Modibo KEITA.

« Merci le ministre pour la création des emplois à travers la remise des kits à Molodo » rappelle simplement l’importance des 400 ha d’aménagements de Molodo.

Selon les explications du Ministre du Développent Rural, la conclusion de sa visite porte sur 03 points :

  • La mise en eau alimentera 400 ha. La production d’un ha fait 06 tonnes ; en multipliant les 400 ha par 6, nous constatons que cela augmentera la production et la productivité du riz, a- t – il argumenté.
  • Mieux il y a eu aussi la remise des kits. L’entreprise qui a construit l’infrastructure a donné des kits qui portent sur beaucoup de matériels comme des multiculteurs, des semoirs, des décortiqueuses et beaucoup d’autres machines, cela pour aider les paysans à produire davantage et créer une saine émulation entre eux , car indique t- il « quand on veut produire, il faut de l’eau , des équipements ». Le Ministre a fait savoir que l’Office a mis à la disposition des producteurs qui ont eu les meilleurs rendements des cadeaux et des diplômes. Il a été aussi procédé à la remise de ces diplômes et cadeaux. Le ministre a exhorté les paysans de travailler beaucoup pour dépendre moins des importations de céréales.

Le chef de mission de contrôle des aménagements de Molodo, Ablaye Sanogo, de son côté, a indiqué que le coût des travaux est estimé à un milliard quatre cent vingt-six millions et que les travaux ont été exécutés à 100%, tout en espérant que les paysans vont mettre en valeur les périmètres cette année.

Le Président de l’Assemblée  Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (l’APCAM), Sanoussi Bouya SYLLA, s’est dit impressionné de l’initiative sur fonds propre de l’Office du Niger de financer à plus d’un milliard sept cent millions FCFA les 700 ha des aménagements de Kolongo afin que les agriculteurs puissent vivre de leur travail. Dans le cadre des travaux de réalisation des 400 ha de Molodo, le Président de l’APCAM a  exprimé toute sa satisfaction en ces termes : « Je suis content, parce que le témoignage des producteurs de la zone sont bons, les choses ce sont bien passées comme ils entendent. Les terres ont été bien aménagées et ils ont assisté tout le  processus du début jusqu’à la fin. C’est ça l’objectif recherché par l’APCAM,  s’est-il félicité. « Je vois que nous avons plus de potentiel des pays comme la Chine, l’Indonésie, le Vietnam, la Thaïlande. C’est donc désolant un pays comme le Mali d’importer du riz dans ces pays, a déploré le Président de l’APCAM.

En marge de la visite des infrastructures de Kolongo et Molodo, le Ministre du Développement Rural, Modibo KEITA, a rencontré à Ségou les structures relevant de son département. Au menu des échanges, le bilan de la campagne agricole 2021 à Ségou pour les productions animales,  halieutiques, aquacoles, les perspectives, les enjeux et défis.

En réponse, le Ministre s’est dit conscient des problèmes. Il entend travailler par anticipation afin de parer à d’éventuelles difficultés.

CCOM MDR

MaliwebEconomie malienne
Ces aménagements sont destinés à créer des milliers d’emplois pour la population. L’objectif de ces aménagements est la sécurité alimentaire et la politique de développement agricole par la création d’emplois et l’augmentation des revenus des producteurs. Le Ministre du Développement Rural, monsieur Modibo KEITA, a procédé le vendredi 09 juillet...