Le  31ème Conseil d’administration de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) s’est déroulé le jeudi dernier dans les locaux de la présidence de ladite agence, à Hamdallaye ACI 2000. C’est au cours de cette session du conseil d’administration que les administrateurs ont précisé que les émissions du plan d’exécution de l’année 2021 se chiffrent à 6 616 013 050, de Francs CFA, soit un taux de réalisation de 143 %.

 

Présidée par la toute nouvelle  présidente du Conseil, Mme Touré Assian Sina, la rencontre a enregistré la présence du tout-nouveau  directeur général de l’ANAC, Colonel Drissa Koné et  de plusieurs représentants des structures affiliées à ladite agence.

Dans ses propos introductifs, la présidente du C.A dira que cette session intervient à un moment où le Mali demeure confronté à la fois à une crise socio politique, sécuritaire et sanitaire, provoquant un ralentissement des activités économiques. Avant d’ajouter que la crise sanitaire liée à la maladie à coronavirus et la fermeture des frontières, imposée par la CEDEAO et l’UEMOA, continuent d’avoir un impact évident sur les activités du secteur aéronautique et, par ricochet, sur celles de l’Agence nationale de l’aviation civile.

 

Selon elle, les travaux de la saison porteront sur l’examen et l’approbation du compte rendu d’activités et sur le compte de gestion de l’exercice 2021. « Ils se pencheront aussi sur le point d’exécution à mi-parcours des activités programmées pour l’exercice 2022 ainsi que sur diverses questions soumises par la direction générale ; l’analyse approfondie de ces documents nous permettra, c’est ma conviction, d’apprécier les résultats atteints et d’évaluer les difficultés rencontrées afin de donner de nouvelles orientations à l’Agence » précise-t-elle.

Au titre du compte rendu d’activités au 31 décembre 2021, Mme Touré soutiendra que  dans le domaine du renforcement des mesures de sécurité, le résultat final de l’audit de l’OACI de décembre 2015 avait crédité le Mali  de 73,39 %, actualisé à 74,13 % en 2020. Suite à la révision des questions de protocole par l’OACI, ajoute-elle, ce taux a été ramené à 72.44 % en janvier 2022. L’Agence prépare activement le prochain audit, qui devrait voir l’amélioration significative de ce taux ».

En outre, dira-t-elle, les inspections programmées au titre de l’année 2021 dans le cadre de la surveillance continue des exploitants ont été réalisées. S’agissant de la certification des aéroports, il convient de souligner que les inspections pour le maintien du certificat de l’Aéroport International Président Modibo KEITA – Sénou renouvelé le 25 septembre 2020, ont été réalisées ainsi que celles prévues pour les autres aéroports et aérodromes au cours de la même période.

S’agissant de l’évolution du trafic aérien, la présidente soutiendra qu’il convient de noter que les mouvements d’avion à l’Aéroport International Président Modibo KEÏTA – Sénou ont connu une croissance de 43,2 % en 2021 par rapport à 2020. Le trafic passager a également connu une augmentation d’environ 88,6 % en 2021 par rapport à 2020. Cette tendance haussière des mouvements d’avions et du trafic passager, selon elle, s’explique essentiellement par la reprise des vols commerciaux passagers à destination du Mali, suite à la levée des restrictions de vols mises en place dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la COVID – 19.

Parlant des études détaillées pour l’extension de l’Aéroport de Sikasso, la présidente du CA, Touré Assian Sina parlera  de  la fourniture et l’installation d’équipements de sûreté; les travaux de réparation de la Brigade de Transport Aérien (BTA) de Kayes; les travaux de réparation de la route de patrouille de l’Aéroport International Président Modibo KEÏTA – Sénou. Et la construction d’une baie vitrée pour la protection de l’équipement de détection de traces d’explosifs (EDS).

Pour conclure, elle dira que l’état d’exécution du budget au 31 décembre 2021 se présente ainsi qu’il suit « En recettes, pour une prévision de 4 633 397 684 de Francs CFA, les émissions se chiffrent à 6 616 013 050, de Francs CFA soit un taux de réalisation de 143 % pendant que les recouvrements s’élèvent à 6 405 074 950 de Francs CFA soit un taux de 97 %. En dépenses, pour une prévision de 4 633 397 684, de Francs CFA les dépenses engagées se chiffrent à 4 083 210 182 de Francs CFA, soit un taux d’exécution de 88 %. Quant aux dépenses liquidées, elles s’élèvent à 3 821 598 067, de FCFA soit un taux d’exécution de 82 % ».

Lamine BAGAYOGO

Source : Mali Horizon

MaliwebEconomie
Le  31ème Conseil d’administration de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) s’est déroulé le jeudi dernier dans les locaux de la présidence de ladite agence, à Hamdallaye ACI 2000. C’est au cours de cette session du conseil d’administration que les administrateurs ont précisé que les émissions du plan d’exécution de l’année 2021...