La compagnie aérienne Air France a prolongé au moins jusqu’à dimanche prochain inclus la suspension de ses vols entre Paris et Bamako, une suspension effective depuis la décision des putschistes au Mali de reporter de nouveau les élections promises.

 

Comme au Burkina Faso depuis hier, les conséquences du coup d’Etat au Mali continuent d’avoir des conséquences sur le programme de la compagnie nationale française : initialement affichée jusqu’au 25 janvier 2021, ses rotations entre Paris-CDG et l’aéroport de Bamako-Modibo Keita sont désormais en rouge jusqu’au 30 janvier inclus. Pour le lundi 31, Air France affiche pour l’instant un vol direct décollant de Roissy à 11 h 50 (arrivée à 16h35), et un autre via Banjul à 12 h 15 (arrivée à 20h30).

Le maintien de ces vols semble cependant peu probable, Air France ayant précisé que la suspension de la desserte de la capitale du Mali (effective depuis le 11 janvier) avait été prise «  en application de la décision des autorités françaises « . Un embargo contre le pays ayant été décrété par la CEDEAO. Elle dit suivre en temps réel, et  » informera ses clients de toute évolution de son programme de vols de et vers Bamako « .

 Source : Air-Journal.fr

MaliwebEconomie
La compagnie aérienne Air France a prolongé au moins jusqu’à dimanche prochain inclus la suspension de ses vols entre Paris et Bamako, une suspension effective depuis la décision des putschistes au Mali de reporter de nouveau les élections promises.   Comme au Burkina Faso depuis hier, les conséquences du coup d’Etat...