L’instauration de cette journée, depuis 1990 grâce à la volonté commune de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (CEA) et de la Conférence africaine conjointe des planificateurs, statisticiens et démographes vise, entre autres, la sensibilisation autour du rôle important de la statistique dans tous les aspects de la vie économique et sociale sur le continent.

 

 Cette journée offre au Système statistique national du Mali, l’opportunité de rappeler, à l’opinion publique nationale et internationale, les efforts qui sont les siens, en matière de production et de diffusion de données statistiques fiables.

Elle est également l’occasion de partager et d’échanger, avec les acteurs, les attentes et les défis pour atteindre les objectifs du Schéma directeur de la Statistique. Le thème retenu cette année est : « Moderniser les systèmes statistiques nationaux pour fournir des données et des statistiques fiables en vue de soutenir la paix et le développement durables en Afrique ».

Ce thème qui concorde avec le thème de l’année 2020 de l’Union africaine « Faire taire les armes : Créer les conditions propices au développement de l’Afrique », a été choisi pour sensibiliser les décideurs, les partenaires techniques et financiers, les producteurs de données statistiques, les chercheurs et le grand public sur l’importance cruciale des statistiques socioéconomiques pour une meilleure gouvernance afin d’atteindre l’objectif d’une Afrique sans conflit.

L’édification d’une Afrique pacifique et prospère s’appuie, donc, nécessairement sur la disponibilité de données statistiques fiables permettant de faciliter la création des conditions d’une bonne gouvernance basée sur la transparence, la responsabilité, la redevabilité et l’inclusivité, bonne gouvernance qui est facteur de paix et de stabilité.

Les statistiques sont la base de toute politique économique viable et permettent une évaluation objective des résultats atteints afin d’envisager les mesures correctrices.

Dans ce domaine, je suis fier de constater que l’Institut national de la Statistique du Mali fait figure de pionnier avec une masse importante de publications pertinentes réalisées grâce aux efforts des services techniques, de l’Etat et à l’appui technique et financier de nos partenaires tels que l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), la Fondation et la Coopération suédoise et la Banque mondiale.

Je saisis cette opportunité pour saluer et louer les immenses efforts déployés au quotidien, souvent dans des conditions difficiles, par les statisticiens et tous leurs collaborateurs notamment les agents de collecte afin de rendre disponibles les indicateurs et les informations pertinentes indispensables à la conduite de nos politiques publiques.

Je voudrais les assurer de l’appui et du soutien constant des autorités de la Transition.

Je remercie et encourage tous les acteurs : citoyens, ménages et opérateurs économiques qui acceptent de consacrer une partie de leur temps, combien précieux, au profit des services de la Statistique.

Source : Mali Tribune

MaliwebEconomiePolitique
L’instauration de cette journée, depuis 1990 grâce à la volonté commune de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (CEA) et de la Conférence africaine conjointe des planificateurs, statisticiens et démographes vise, entre autres, la sensibilisation autour du rôle important de la statistique dans tous les aspects de...