Grâce à un Accord de dernières minutes arraché au terme d’intenses négociations avec le Gouvernement, la section syndicale du Commerce a décidé mardi dernier de suspendre son mot d’ordre de grève de trois jours, qui était prévu du 28 au 30 juillet 2021. En effet, sur les seize points de revendication posé sur la table du Gouvernent, quinze ont fait l’objet d’accord total entre les parties, à l’issue des travaux de la commission de conciliation tenus les 26 et 27 juillet dernier, au Ministère de l’Industrie et du Commerce. D’où la suspension du mot d’ordre de grève par le syndicat.

 

Depuis le 9 juillet dernier, le secrétaire général de la section syndicale du Commerce Nouhoum SIDIBE avait déposé un préavis de grève de 72 heures, soit trois (3) jours, sur la Table du ministre en charge du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, Aoua Paul DIALLO. Au total, le syndicat réclamait au Gouvernement seize (16) points.
Pour rapidement gérer le préavis, la Ministre en charge du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, madame DIAWARA Aoua Paul DIALLO a mis en place, une commission de conciliation présidée par Anthiouniane N’DIAYE et un rapporteur du nom de Mohamed Alpha CISSE.
A l’issue des travaux, seulement le point 3 qui n’a été accordé par les autorités sur les seize points que réclamaient le syndicat.
Il s’agit selon le syndicat, d’allouer 30% de la valeur de la contribution du PVI à la DGCC pour le renforcement des capacités et la motivation du personnel.
Au regard de ces avancées, les responsables syndicaux de la section syndicale de l’Industrie et du Commerce ont voulu enterrer leur hache de guerre.
En effet, sur les quinze (15) points accordés par l’Etat se regroupent autour de l’amélioration des conditions de travail et de vie du personnel des différentes structures du secteur.
Concernant l’amélioration des conditions de travail, legouvernement s’estengagé à doter les services régionaux et subrégionaux en équipements ; à rendre opérationnel le Centre de Formation et de Perfectionnement.
Il s’est notamment engagé à supprimer l’assurance comme condition requise de lever d’intention d’importation conformément aux dispositions de l’Arrêté n°09-0788/MEIC- MF-SG fixant modalité d’application du n° 00-505/P-RM du 16 octobre 2000 portant réglementation du Commerce extérieur et son arrêté d’application et de doter Mali de véhicules de liaison pour les besoins du service .

S’agissant des conditions de vie des Travailleurs, l’Etat a accordé au syndicat, l’harmonisation de salaire des travailleurs du Bureau Veritas Mali, l’application des 20% sur les salaires des travailleurs de Veritas et d’allouer 30% de la valeur de la contribution du PVI à la DGCC pour le renforcement des capacités et la motivation du personnel.
En tout cas, le secretaire général de la section syndicale du Commerce, Nouhoum SIDIBE a décidé de suspendre leur mot d’ordre de grève de trois jours.

Par SABA BALLO

Source : Info-Matin

MaliwebEconomie
Grâce à un Accord de dernières minutes arraché au terme d’intenses négociations avec le Gouvernement, la section syndicale du Commerce a décidé mardi dernier de suspendre son mot d’ordre de grève de trois jours, qui était prévu du 28 au 30 juillet 2021. En effet, sur les seize points...