L’operateur économique, Mamadou SIMPARA dit N’fa est désormais, le nouveau président du Conseil malien des chargeurs (CMC) du Bureau du district de Bamako. Le consensus a été fait autour de sa candidature, ce samedi 1er octobre 2022, au Centre international des conférences de Bamako (CICB) par les 138 membres consulaires du Conseil malien des chargeurs du district. L’ouverture des travaux était présidée par le vice-président du bureau national du CMC, Jean DAKOUO. Celui-ci avait à ses cotés, les autres membres dont le président national du CMC, Ba Kissima Sylla.

 

On y notait également la présence du représentant du ministère des Transports et des Infrastructure, Mohamed Ould MAMOUNI, chargé de mission.
La mise en place du bureau du CMC du district de Bamako intervient après toutes les régions du pays. Tous les bureaux régionaux du CMC ont été mis en place par consensus à l’exception de Koulikoro. A la tête du Conseil malien des chargeurs du district de Bamako, le noble de Banamba et ancien député Mamadou N’fa SIMPARA dirige un bureau composé de sept (7) pour un mandat de cinq ans renouvelable.

Si la commission d’organisation du bureau national du CMC avait fait quarante-huit heures face au manque de consensus, les membres consulaires régionaux du Conseil malien des chargeurs ont fait preuve de consensus pour la mise en place de leurs bureaux.

A la mise en place du Bureau du district du Conseil malien des chargeurs, les membres de la commission d’organisation ont tout d’abord procédé à la vérification des mandats ainsi que des pièces d’identité de tous les membres consulaires. Dans la salle de vote, les 138 membres consulaires ont désigné l’operateur économique, Mamadou N’fa SIMPARA, à la tête de leur Bureau.
Outre le président Mamadou SIMPARA dit N’fa, il y a : Adama DIAKITE, 1er vice-président; Hameye NIANGADO, 2e vice-président ; Facourou SOUMARE, trésorier général. Il est secondé à ce poste par Issa COULIBALY, trésorier général adjoint. De même, Abdel Kader DRAME occupe le poste du secrétaire aux relations extérieures et Mamadou Lamine TRAORE est le secrétaire chargé à la communication du nouveau bureau du CMC du district de Bamako.

Pour sa part, le nouveau président Mamadou N’fa SIMPARA s’est tout d’abord réjouie de sa désignation à la tête du Conseil malien des chargeurs du district de Bamako après avoir salué tous les membres consulaires de son Organisation. L’opération économique, N’fa SIMPARA a montré que lui-seul ne pourrait pas atteindre les objectifs du CMC.

Toutefois, il a demandé l’accompagnement de tous ses membres pour que leur mission soit bonne durant les cinq ans. Le nouveau président N’fa SIMPARA a révélation que le Plan de travail du bureau national sera rapidement soumis à ses membres après la passation de service. Il a parlé du rassemblement de tous ses membres. Car selon lui, le Conseil malien des chargeurs n’est pas une Organisation assez connu par des gens qui évoluent dans le domaine du Transit, de l’exportation et de l’importation.

Signalons que le choix de Mamadou SIMPARA dit N’fa, à la tête du CMC du district, est le fruit de sa loyauté et de ses expériences dans les secteurs de l’exportation, de l’importation et du Transit. Le nouveau président N’fa SIMPARA nourrit beaucoup d’ambitions pour rénover le Conseil malien des chargeurs (CMC). Il peut relever les défis que souffre le Conseil malien des chargeurs du district de Bamako.

Par SABA BALLO

Source : Info-Matin