Après plusieurs heures d’échanges avec la Chambre du commerce et d’industrie du Mali (CCIM), la Fédération nationale des boulangers du Mali a décidé mardi dernier de reprendre la production de pain et de vendre la miche de 300 g à 250 Fcfa et celle de 150 g à 125 Fcfa.

 

«D’ici le mardi prochain nous allons retourner à la position initiale. Compte tenu de la situation actuelle du pays, nous demandons à tous les boulangers membres de notre Fédération qui ont suivi notre mot d’ordre de le suspendre jusqu’à mardi, le temps de régler certains problèmes avec la Chambre», a déclaré le secrétaire administratif de la Fédération nationale des boulangers du Mali, au sortir de la rencontre.

En conséquence la baguette de 300 g sera vendu à 250 Fcfa au consommateur, celle de 150 g sera cédée à 125 Fcfa jusqu’à mardi prochain, a précisé Ibrahima Yacouba Cissé.

Pour sa part, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali a révélé que le ministère en charge de l’Industrie et du Commerce s’est engagé à organiser une rencontre mardi prochain avec l’ensemble des acteurs du secteur. L’objectif recherché est d’échanger et voir dans quelle mesure il sera possible de fixer de façon définitive le prix du pain au Mali.

Babba B. COULIBALY

Source : L’ESSOR

MaliwebEconomie
Après plusieurs heures d’échanges avec la Chambre du commerce et d’industrie du Mali (CCIM), la Fédération nationale des boulangers du Mali a décidé mardi dernier de reprendre la production de pain et de vendre la miche de 300 g à 250 Fcfa et celle de 150 g à 125...