mairie_du_district_de_BamakoA L’exception Commune IV confirmant la règle, les communes du District de Bamako sont gouvernées par des maires Adema. Et toutes ces communes ont leur courant coupé ces temps ci. Malheureusement, même le District est aussi concerné. En effet, Adama Sangaré, à l’instar de son mentor qu’il n’a pas hésité à poignarder dans le dos, doit plus d’un milliards de F Cfa à la seule société d’Etat qui fournit l’électricité. Tel maître, tel  élève, Sangaré accumule lui aussi des factures non réglées depuis belle lurette. Les nouveaux dirigeants d’Edm ne veulent plus continuer dans le laxisme. Ils n’ont donc pas hésité à couper le jus pour obliger les mauvais payeurs à faire un geste. Mais apparemment, ils, les mauvais payeurs, ne sont pas prêts à faire beaucoup. Par exemple, lorsque la commune III a été sevrée de jus, Kader Sidibé s’est précipité pour voir Edm avec 6 millions en main. Six millions, c’est quoi par rapport à 103 millions ? Edm a donc refusé cette somme.

Non loin de là, il signale aussi que les feux de …signalisation dans le centre ville de Bamako sont aveugles. Et pourtant il y a à peu près deux trois ans, on nous avait raconté un vrai conte de fée avec des feux solaires. C’est en grande pompe que la Mairie du District  nous les avait présentés avec fortes autosatisfactions. Là aussi, c’est la grosse déception. En effet, la société qui fournit ce service a lancé des feux oranges à Adama Sangaré pour venir s’acquitter de sa part de contrat. Elle est passée au rouge en désespoir de cause. Mais Adama n’a pas réglé un sou. Alors, ils ont coupé tout. Pour le malheur des usagers de la route qui jusqu’à leur vie. On se demande, devant tout ça, s’il se trouve un ministre au Matcl. Mon colonel, êtes vous là ?

Le problème est que le Maire du District est tellement généreux qu’il balance des brassées de billets de banque  à toutes les heures de la journée et même de la nuit. Alors, pourquoi ne pas régler les factures ?

Amadou Tall

Source : Le Matin