La Chambre nationale des experts judiciaires évaluateurs immobiliers agréés du Mali (CNEIM) a formé ses membres sur le thème : «Expert immobilier : Éthique et missions». La formation s’est déroulée du 14 au 16 septembre dans les locaux de la Maison du partenariat Angers-Bamako. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le représentant du ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Bakary Soriba Coulibaly. C’était en présence des présidents de la CNEIM, Idrissa Kassim Doumbia, de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite (OCLEI), Moumouni Guindo et des professionnels du domaine.

La CNEIM est un regroupement professionnel à caractère associatif. Son but est de protéger et développer la profession, rassembler les experts ayant des compétences réelles pour exercer le métier. Pour y arriver, elle a initié cette formation qui est la première d’une série d’ateliers visant à renforcer les capacités de ses membres sur les règles de conduite de l’expert dans l’exercice de sa profession, conformément à la charte réglementant l’activité.

Pour ce faire, la Chambre s’est, au regard des objectifs et multiples défis à relever, dotée de trois commissions de travail et de veille. Il s’agit de la commission d’éthique et de déontologie, d’admission à la profession et celle de formation et d’études. « Nous savons que l’expert évaluateur immobilier est un acteur incontournable pour l’équilibre et le développement socio-économique d’un pays», avait expliqué Idrissa Kassim Doumbia, à l’ouverture des travaux.

Le représentant du ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a axé son intervention sur le rôle des experts judiciaires dans la distribution de la justice. «Le juge a forcément besoin d’une boussole pour l’examen de certaines causes afin que les décisions, qui en sortent, soient le reflet de la réalité et de la vérité. Cette boussole n’est autre que les experts judiciaires dont l’apport est régulièrement, complémentaire, mais déterminant pour une bonne distribution de la justice», a détaillé Bakary Soriba Coulibaly, qui a estimé que le sujet est d’un intérêt particulier.

Car, a-t-il précisé, face aux incriminations jetant l’opprobre sur les acteurs du secteur immobilier, il est un devoir absolu des organisations professionnelles d’engager des actions privilégiant une démarche pédagogique, sans toutefois, écarter des mesures disciplinaires appropriées, dans l’intérêt de l’État, des professionnels du secteur et des citoyens.

«Au cours de ces trois jours, vous avez échangé sur la délicatesse de votre métier, sur ses contraintes et surtout sur les valeurs qui l’empreignent. Vous vous êtes rappelé de certaines dispositions poignantes de votre charte, laquelle rappelle que l’expert, par sa qualité personnelle et ses compétences, contribuant fortement à la fiabilité de l’expertise et à ses résultats, se doit en plus de sa compétence, être intègre, juste, sincère, honnête et discret, et respectueux des règles de déontologie de sa profession », a salué le directeur général de l’Institut de formation judicaire, Dr Toubaye Koné, représentant le ministre en charge de la Justice lors de la clôture des travaux.

À l’issue de l’atelier, les formateurs ont fait des recommandations fortes. Celles-ci sont relatives à la relecture de la charte en tenant compte des conditions sociales, économiques et culturelles du Mali, et à la mise en place d’un Code d’éthique et de déontologie propre au métier. La formation a été sanctionnée par la remise symbolique des attestations aux participants.

Le président de la CNEIM a remercié le Cabinet Hermès (qui a assuré la formation) pour sa grande pédagogie et son professionnalisme qui ont suscité à travers les thèmes développés plus d’envie chez les participants. Idrissa Kassim Doumbia a assuré les participants que cet atelier est le début d’une série d’activités de formations, d’échanges d’expériences et de mise en place de référentiels de travail pour les experts évaluateurs immobiliers.

Makan SISSOKO

Source : L’ESSOR

MaliwebEconomie
La Chambre nationale des experts judiciaires évaluateurs immobiliers agréés du Mali (CNEIM) a formé ses membres sur le thème : «Expert immobilier : Éthique et missions». La formation s’est déroulée du 14 au 16 septembre dans les locaux de la Maison du partenariat Angers-Bamako. La cérémonie d’ouverture des travaux...