Présidé par le Ministre du Développement Rural à la direction régionale de l’Office Riz Ségou, le jeudi 28 Avril 2022, l’atelier national de concertation et d’échange avec les Interprofessions Agricoles a enregistré la présence de dix interprofessions, des membres du cabinet du département rural, des autorités administratives et politiques de la région de Ségou, du directeur national de l’Agriculture et du génie rural, du Président des confédérations des Interprofessions, M. Bakary DOUMBIA non moins président de l’interprofession maïs.

 

Cet atelier se veut un cadre d’échange entre le cabinet du ministère du développement rural, les professions agricoles, les interprofessions agrées et les partenaires stratégiques pour convenir non seulement sur une feuille de route impliquant tous les acteurs, mais aussi d’informer les acteurs professionnels sur leur rôle, leur responsabilité, et sur le cadre législatif pour assurer une promotion durable des filières agricoles.

Le ministre du développement rural s’est réjoui de l’organisation de cet atelier car, dit-il : « c’est un espace de discussion afin d’aboutir à des résultats concrets pour le développement économique de notre pays ». A cette occasion, il a rappelé que la Loi d’Orientation Agricole (LOA) du Mali, promulguée le 05 Septembre 2006, est l’expression de l’engagement politique du gouvernement de faire du Mali une puissance agricole dans la sous-région Ouest Africaine. « L’atteinte de cet objectif passe par une meilleure organisation des filières agricoles par les acteurs intervenant dans la production, la conservation, l’approvisionnement, la fourniture des services à la production, la transformation, le conditionnement, la commercialisation et la conservation », soutiendra-t-il. Par ailleurs, le ministre Modibo KEITA a, de passage, martelé que « les acteurs des différentes filières regroupés en interprofessions ont besoin, d’être renforcés dans leurs obligations à travers un accord-cadre avec l’Etat pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle dans l’amélioration durable des chaînes de valeur ».

«Les travaux de cet atelier national de concertation et d’échange avec les interprofessions ont porté essentiellement sur l’analyse des rôles et les responsabilités des interprofessions, la proposition d’un

modèle d’accord cadre pour toutes les interprofessions et l’élaboration d’une feuille de route pour le suivi des activités en étroite collaboration avec les services techniques compétents du département », a souligné le ministre du développement rural. Il n’a pas manqué de remercier la Banque Mondiale dont l’appui financier a permis la tenue du présent atelier.

Le Président du cadre de concertation des Interprofessions M. Bakary DOUMBIA a, pour sa part, reconnu que ce cadre de concertation revêt une grande importance car il a réuni 10 interprofessions.

Selon lui, l’objectif de ce cadre d’échange avec le ministère du développement rural est de trouver la réponse à certaines interrogations comme : que doivent faire les interprofessions ? Qu’est-ce que le ministère du développement rural entend faire pour les interprofessions ? Selon lui, la réponse à ces problématiques contribuera sans nul doute à trouver des solutions idoines au développement économique de nos principales filières. Par ailleurs, « la bonne organisation de nos neuf filières à l’instar de celle de la filière coton nous amènera à développer le Mali et même la sous-région », a rassuré le Président du cadre de concertation des interprofessions. En conclusion, Il a invité les acteurs à définir un accord-cadre entre l’Etat et les interprofessions pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle dans l’amélioration durable des chaînes de valeur.

Source : MDR

Source: L’Observatoire

MaliwebEconomie
Présidé par le Ministre du Développement Rural à la direction régionale de l’Office Riz Ségou, le jeudi 28 Avril 2022, l’atelier national de concertation et d’échange avec les Interprofessions Agricoles a enregistré la présence de dix interprofessions, des membres du cabinet du département rural, des autorités administratives et politiques...