Le Mali a ouvert ses frontières avec le Sénégal et la Côte d’Ivoire pour permettre l’expédition de 11 600 têtes de bétail en prélude à la fête de Tabaski prévue pour le 10 juillet prochain, révèle le quotidien sénégalais Le Soleil. Selon un communiqué des autorités maliennes, l’opération qui a déjà débuté depuis le 27 juin se poursuivra jusqu’au 9 juillet.

 

Dans les détails, les envois seront constitués de 5 500 têtes de moutons et chèvres et de 300 têtes de bovins à destination de chacun des deux pays. Rappelons que le Mali qui dispose de l’un des plus grands cheptels de la sous-région ouest-africaine est sous embargo de la CEDEAO depuis janvier dernier. 

Source : Agence Ecofin

MaliwebEconomie
Le Mali a ouvert ses frontières avec le Sénégal et la Côte d’Ivoire pour permettre l’expédition de 11 600 têtes de bétail en prélude à la fête de Tabaski prévue pour le 10 juillet prochain, révèle le quotidien sénégalais Le Soleil. Selon un communiqué des autorités maliennes, l’opération qui a déjà...