Une forte délégation des Chambres consulaires et des groupements patronaux, conduite par le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, M. Youssouf Bathily, a été reçue le mardi 20 septembre 2022 par le Premier ministre par intérim, le Colonel Abdoulaye Maïga. C’était en présence du ministre de l’Industrie et du Commerce M. Mahmoud Ould Mohamed et des membres du Cabinet du Premier ministre.

 

Les présidents de l’Assemblée permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), de l’ Assemblée permanente des Chambres de Métiers du Mali (APCMM), du Conseil malien des Transporteurs routiers ( CMTR), du Conseil malien des Chargeurs (CMC), étaient tous présents autour de Youssouf Bathily qui, dans son propos liminaire, n’a pas manqué de feliciter le Colonel Abdoulaye Maïga pour le choix porté sur lui par le Président de la Transition. Il lui a réitéré la confiance des opérateurs économiques du Mali ainsi que leur soutien inconditionnel.
Il a rappelé que notre pays sort d’une crise sévère accentuée par deux embargos injustes et illégaux, la pandémie de la Covid 19 et récemment par le conflit russo-ukrainien. Malgré les contraintes multiples, les opérateurs économiques ont su faire face. Consentant pour cela d’énormes sacrifices qui ont eu pour effet l’approvisionnement correct et régulier de nos marchés. Les patrons œuvrent en ce moment à la relance de l’activité économique majoritairement animée par des nationaux. Pour cela, ils ont besoin de l’accompagnement des pouvoirs publics. Et surtout de la reconnaissance des sacrifices qu’ils ont consentis. C’est pourquoi Youssouf Bathily a sollicité l’appui du Premier ministre par intérim pour faciliter l’obtention pour les présidents des chambres et leurs vice-présidents, de passeports diplomatiques, comme c’est le cas dans nombreux pays. L’autre doléance formulée par les patrons est l’attribution aux opérateurs méritants de distinctions honorifiques.
A la suite du président de la CCIM, le ministre de l’Industrie et du Commerce a salué les relations exceptionnelles que ses services ont su établir ” de façon très dynamique ” avec ceux qu’il qualifie de “partenaires fiables”, voire même de “complices “. Il les a exhortés à s’engager davantage auprès l’Etat pour faciliter l’accès des populations aux prodiits de première nécessité et à moindre coût.
“Tout Etat a besoin de motiver son secteur privé “, a-t-il poursuivi en assurant aux patrons que leur demande était légitime et avait déjà toute l’attention des plus hautes autorités.
Quant au Premier ministre par intérim, il a dit avoir apprécié les mots à lui adressés par Youssouf Bathily. Des mots venant de ” son voisin de la CCIM” et qui de ce fait, ont pour lui “une résonance particulière “. Il a à son tour salué les performances accomplies par les opérateurs économiques maliens qui ont su déjouer les pronostics catastrophiques de nos ennemis qui cherchaient à faire tomber notre pays. Ils ont en effet privilégié l’intérêt national en privilégiant nos ressources nationales. Avec des savoirs et des savoir-faire qu’ils n’ont pas eu besoin d’aller apprendre à Harvard. Car, a assuré le Premier ministre par intérim, “le commerce fait partie de notre ADN” et “tout ce qui arrive dans la vie d’un homme est un enseignement, une leçon “.
Au nom du Président de la Transition et du Gouvernement, il a adressé de chaleureux remerciements et félicitations à ses hôtes, avant de les inviter à maintenir leurs efforts tant que la crise perdurera. Leurs doléances sont légitimes et méritent d’être prises en charge, malgré les difficultés liées à la mise en œuvre de réformes déjà engagées.
C’est par la récitation de la Fatiha par le président de la CCIM que la cérémonie a pris fin dans une atmosphère empreinte d’optimisme.
Source : CCRP/Primature
MaliwebEconomiePolitique
Une forte délégation des Chambres consulaires et des groupements patronaux, conduite par le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie, M. Youssouf Bathily, a été reçue le mardi 20 septembre 2022 par le Premier ministre par intérim, le Colonel Abdoulaye Maïga. C'était en présence du ministre de l'Industrie...