Pour soulager la population et lutter efficacement contre la vie chère, le gouvernement malien a octroyé une subvention sous forme de réduction de 50 % de la base taxable à l’importation de 300 000 tonnes de riz, 60 000 tonnes de sucre et 30 000 tonnes d’huile alimentaire.

 

Ces mesures d’urgence viennent conforter celles déjà en cours. Il s’agit de la subvention du gaz, des hydrocarbures, des médicaments essentiels, de l’eau, de l’électricité, des intrants et équipements agricoles, des engrais et des exonérations douanières et fiscales accordées aux entreprises en difficulté pour le maintien des emplois.

Tous ces efforts du gouvernement se chiffrent à des centaines de milliards de nos francs délaissés pour le bien-être des populations maliennes dans un contexte de rareté des ressources budgétaires.

La tendance des prix sur le marché national de la plupart des produits suivis par le ministère de l’Industrie et du Commerce est à la stabilité par rapport à la semaine dernière même si on note une tendance haussière des prix du riz local, de l’huile et du sucre comparativement à l’année dernière à la période.

Pour l’effectivité des prix indicatifs plafonds fixés des équipes de brigade de la DGCC appuyées des éléments des forces de sécurité seront bientôt déployées sur le terrain. Le respect de ces prix demeure une obligation à tous les niveaux du circuit de distribution.

 

Bintou Diawara 

SourceMali Tribune

MaliwebEconomie
Pour soulager la population et lutter efficacement contre la vie chère, le gouvernement malien a octroyé une subvention sous forme de réduction de 50 % de la base taxable à l’importation de 300 000 tonnes de riz, 60 000 tonnes de sucre et 30 000 tonnes d’huile alimentaire.   Ces mesures...