Les autorités de la transition ont autorisé l’exportation de plus de onze mille têtes de bétails vers le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Si les exportateurs de bétails saluent la décision, pour les consommateurs, elle aura une répercussion sur le coût du mouton en cette veille de Tabaski.

 

La fédération nationale des groupements interprofessionnels de la filière Bétail Viande du Mali salue la décision du gouvernement d’exporter du bétail malien vers deux pays voisins. Pour Ibrahim Djigandé, le Mali ne peut pas « consommer tout le bétail présent sur son territoire ». Selon lui, des chargements sont d’ores-et-déjà en route pour les frontières. « C’est une bonne décision, on partage », martèle M.Djigandé. « On pense au pays et on pense à l’exportation aussi », rajoute-t-il. Ibrahim précise que leur fédération est « bien organisée »« Il y a des personnes qui peuvent prendre un camion et un chargement. Il y a d’autres qui ne peuvent pas, ils se regroupent ».

Des consommateurs condamnent la décision

L’association des consommateurs du Mali, ASCOMA ne partage pas cet avis. Pour son vice-président, cette décision du gouvernement est déconcertante et aura « des répercussions notables sur les prix du bétail en cette veille de Tabaski ».

Pour Abdoul Wahab Diakité vice-président de l’ASCOMA, « ça été pour eux une décision surprenante dans la mesure où le peuple malien à accepter de souffrir ». Il poursuit en qualifiant la décision d’« unilatérale ». « Vraiment nous la condamnons ». « Forcement elle va agir sur le prix du bétail à l’intérieur. Le prix moyen maintenant, c’est cent mille francs cfa » regrette Abdoul Wahab. Selon lui, « ce n’est pas donné à tout le monde d’accéder à ces bétails ».

A noter que l’opération d’exportation a commencé le lundi 27 juin et va se poursuivre jusqu’au 09 juillet prochain.

Source : Studio Tamani 

MaliwebEconomie
Les autorités de la transition ont autorisé l’exportation de plus de onze mille têtes de bétails vers le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Si les exportateurs de bétails saluent la décision, pour les consommateurs, elle aura une répercussion sur le coût du mouton en cette veille de Tabaski.   La fédération...