Dans le cadre de la modernisation de l’administration douanière, le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé, lundi 19 septembre 2022, à Samanko (commune rurale du Mandé), à l’inauguration du tout-nouveau siège de la Direction générale des douanes. C’était en présence de plusieurs personnalités militaires et civiles. 

Ouvrant le bal des interventions, le Président de l’autorité intérimaire de la commune rurale de Mandé, Nouhoum Kélépily, a salué tous ceux qui ont effectué le déplacement pour assister à cette cérémonie d’inauguration. « C’est avec une grande fierté que nous recevons ce 19 septembre le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta pour la deuxième fois en moins de deux mois pour des actions de portée nationale au profit de la population », a-t-il laissé entendre.

A ses dires, la réalisation de cette infrastructure dans sa commune permettra d’améliorer l’économie et les finances de l’ensemble de la collectivité.

A sa suite, le Directeur général des douanes, l’Inspecteur général Amadou Konaté, a précisé que ce bâtiment est un véritable joyau architectural, spacieux et fonctionnel, à la dimension des attentes du pays à l’endroit de notre administration. Et d’ajouter que l’inauguration d’un nouveau siège, pensé et dédié à la Direction Générale des Douanes, le premier dans l’histoire de notre Administration, est vécue comme un moment de jubilation, mais aussi une opportunité pour rendre un hommage appuyé aux autorités de la transition pour leur vision.

Selon lui, le bâtiment comprend cinq niveaux et 147 bureaux, deux salles de conférence, deux ascenseurs, une salle multimédia, deux escaliers de secours, une salle d’archives et un réfectoire pour 100 convives situé sur la terrasse supérieure.

Les hommages au président Goïta

Cet immeuble, précise-t-il, abritera les bureaux du Directeur Général des Douanes et de son adjoint, les quatre services en staff auprès du Directeur Général des Douanes, cinq des sept directions centrales de la Douane, le service de sécurité et le service d’entretien. « L’immeuble est approvisionné en eau courante par un forage équipé de matériels solaires, l’électricité est fournie par un groupe électrogène de 400 KVA en plus de la connexion au réseau EDM », a ajouté l’inspecteur général Amadou Konaté.

Dans son intervention, le premier responsable des Douanes maliennes a rendu un vibrant hommage au Président de la Transition. « En effet, Monsieur le Président, la douane malienne, en recevant ce joyau, oublie de façon définitive l’indignation, l’humiliation subies suite à leur expulsion des bâtiments abritant les services centraux de la Direction générale, au centre-ville de Bamako », a-t-il martelé.

Lutte contre la fraude et les trafics illicites

Il ajoutera que la vision du Président de la Transition et les orientations stratégiques données au Gouvernement de la transition sont répercutées au niveau des Douanes à travers trois orientations du ministre de l’Economie et des Finances, notamment la mobilisation des recettes fiscales et douanières ; la lutte contre la fraude et les trafics illicites et la mise en œuvre des réformes.

Il a saisi l’occasion pour rappeler que les performances réalisées par les Douanes en 2021 dans la mobilisation des recettes avec 657,880 milliards F CFA sur des prévisions annuelles de 656,250 milliards F CFA, soit un taux de 100,24%.

Evoquant la lutte contre la fraude et les trafics illicites ainsi que les réformes en cours pour moderniser l’administration douanière, le directeur général des Douanes a déclaré que des résultats tangibles ont été obtenus par rapport à ces deux orientations du ministre de l’Economie et des Finances.

Aussi, a-t-il salué l’engagement des douaniers avant de remercier le ministre de l’Economie et des Finances pour son accompagnement et son leadership. « Cette lancée fulgurante des douanes en 2021 sur les trois fronts a été ralentie par deux crises majeures avec des impacts divers au cordon douanier en 2022, à savoir l’embargo des pays de la Cedeao et la crise entre la Russie et l’Ukraine », a-t-il fait savoir.

Tenue de la troisième réunion bilatérale

A le croire, les Douanes ont poussé leur engagement au-delà de nos frontières en organisant, suite aux instructions reçues du ministre de l’Economie et des Finances, la troisième réunion bilatérale entre les administrations des douanes du Mali et de la Guinée à Bamako, dont plus de la moitié des recommandations sont déjà mises en œuvre.

Pour sa part, le ministre de l’Economie et des Finances a salué les efforts du Directeur général des Douanes et son équipe en déclarant que cette infrastructure financée entièrement sur le budget national a coûté 4 531 198 197 F CFA. Pour le locataire de l’hôtel des finances, la coupure du ruban symbolique restera un moment fort d’émotion pour tout le personnel de son département, mais aussi un moment de souvenir et de compassion envers les collègues tombés sur le champ d’honneur.

Et de poursuivre qu’entre 2011 et 2022, 18 agents des douanes de tous grades confondus ont perdu la vie et 25 agents blessés dans l’exercice de leur fonction sous les balles des terroristes. Avant de réitérer l’engagement du directeur général des douanes, de son staff et l’ensemble du personnel de la douane de tout mettre en œuvre pour l’atteinte des objectifs de recettes, de lutte contre la fraude et de mise en œuvre des réformes.

Le ministre de l’Economie et des Finances a saisi l’opportunité pour remettre un coffret au Président de la Transition en guise de reconnaissance pour son accompagnement.

35 douaniers reçoivent des médailles d’honneur des douanes 

Il convient de noter qu’au cours de cette cérémonie, 35 douaniers dont le DG ont reçu pour la première fois des médailles d’honneur des douanes à titre exceptionnel. Ainsi, 22 agents autres ont été décorés à titre posthume.

C’est ainsi que le directeur général des Douanes a saisi l’occasion pour remercier le chef de l’Etat pour avoir initié et rendu possible la reconnaissance de la nation aux agents des douaniers méritant, dont certains sont allés jusqu’au sacrifice ultime.

Quant au porte-parole des récipiendaires, il a exprimé toute sa reconnaissance et ses sincères remerciements aux plus hautes autorités du pays pour la mise en œuvre de cette nouvelle médaille d’honneur des Douanes du Mali. « Cette médaille est une source de satisfaction morale pour les familles de nos martyrs », a-t-il ajouté.

Mama PAGA

Source: LE PAYS

MaliwebEconomie
Dans le cadre de la modernisation de l’administration douanière, le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé, lundi 19 septembre 2022, à Samanko (commune rurale du Mandé), à l’inauguration du tout-nouveau siège de la Direction générale des douanes. C’était en présence de plusieurs personnalités militaires et...