Pour obtenir gain de cause dans leur lutte, les syndicalistes des agents de l’orange-money du Mali avaient déposé un préavis de grève. Cet arrêt de travail qui dure trois (3) jours commence ce mardi, 31 Août, jusqu’au 3 septembre 2021.

Les agents au service de l’orange-money du Mali continuent, via ces moments de grève, de dénoncer leurs conditions de travail. Parmi lesquelles figurent les « maigres ressources » qu’ils perçoivent en contrepartie d’une prestation appelée « commission ». Il s’agit d’un montant qui doit leur revenir suite à chaque opération de retrait et  de dépôt d’argent.

Après avoir crié en vain sans être entendus par la hiérarchie, les agents ont ainsi voulu paralyser les opérations financières. Les trois jours de grève visent à entraver les opérations de dépôt et de retrait d’argent, les achats de crédit téléphonique, les paiements de facture, de marchandises, et de salaire via mobile money. Sur le sujet, Sidibé Drissa, président du collectif des revendeurs d’orange money développe qu’ils sont en rapport avec l’association malienne des revendeurs de cartes de recharge (amarcr).A l’entendre, les commissions données par l’operateur de téléphonies sont « maigres », alors que les agents travaillent avec leurs propres fonds. De 2019 à 2021, explique-t-il, les frais à rendre aux travailleurs comme commission ont fait l’objet de réduction. Avant  2019, la commission d’un dépôt de 10 000f qui s’élevait à 49f a été amenée à 17f.Aujourd’hui, déplore-t-il, elle s’élève à 13,75f. Quant à la commission d’un retrait de 10 000f, elle a subi une réduction passant de 98f en 2019 à 81f, et est actuellement fixée à 78f, a-t-il souligné. « Nous ne gagnons même pas le 1/5 des bénéfices que nous apportons à orange-Mali. Nous ne pouvons pas travailler dans cette condition », déclare Drissa Sidibé, disant que le Mali est la seule victime de cette opération de commissions perçues sur les transactions financières mobiles dans la sous-région. En matière de commission, le sénégalais gagne au minimum deux fois plus que son collègue Malien sur un retrait de 10 000 FCFA, selon M. Sidibé. Suivant le rapport trimestriel d’analyse des données télécoms/tic, orange-mali dispose de 90.000 points de vente orange money. Cette plateforme de transaction mobile money enregistre le plus grand nombre de compte au Mali avec 8.090.243 clients. Avec une part de marché qui passe de 67% à 77% au 2è trimestre de l’année dernière, la plateforme demeure leader du marché. A cet effet, des milliers de personnes vivent de ce service.

Aminata Ibrahima Maiga, stagiaire

Source: LE PAYS

MaliwebEconomie
Pour obtenir gain de cause dans leur lutte, les syndicalistes des agents de l’orange-money du Mali avaient déposé un préavis de grève. Cet arrêt de travail qui dure trois (3) jours commence ce mardi, 31 Août, jusqu’au 3 septembre 2021. Les agents au service de l’orange-money du Mali continuent, via...